•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : la Colombie-Britannique offrira une 3e dose de vaccin à certains aînés

La province annonce également de nouvelles mesures sanitaires dans certaines municipalités.

Une seringue entre dans le bras d'un homme.

La province offrira une 3e dose du vaccin contre la COVID-19 aux personnes âgées qui résident dans un centre de soins de longue durée.

Photo : CBC / Ben Nelms

La Colombie-Britannique offrira bientôt une 3e dose du vaccin contre la COVID-19 aux personnes âgées qui résident dans un centre de soins de longue durée, indiquent les autorités sanitaires.

L'annonce de la province survient à peine quelques heures après une annonce similaire au Québec.

Cette dose supplémentaire sera offerte environ six mois après la seconde, explique la médecin hygiéniste en chef de la Colombie-Britannique, Bonnie Henry, qui base cette décision sur les données scientifiques disponibles.

Ainsi, dès la semaine prochaine, certains résidents des centres de soins de longue durée recevront une nouvelle inoculation.

Nos aînés ont porté un lourd fardeau et nous continuons de voir des cas dans ces foyers, souligne la Dre Henry.

Nouvelles restrictions sanitaires dans certaines municipalités

La Colombie-Britannique annonce également de nouvelles restrictions dans l’est de la Vallée du Fraser, soit à Abbotsford, Chilliwack, Hope, Mission et Agassiz-Harrison.

Le taux de vaccination dans cette région est faible et les cas de COVID-19 sont en hausse, justifient les autorités sanitaires. 

Comme dans les régions de l'intérieur et du nord, les rassemblements intérieurs sont donc limités à cinq personnes et les rassemblements extérieurs sont limités à 10 personnes, sauf si tous les gens présents sont vaccinés. 

L’importance de se faire vacciner

La Colombie-Britannique a mené une étude statistique entre le 30 mai et le 11 septembre auprès des personnes vaccinées de plus de 18 ans, en excluant les résidents des centres de soins de longue durée. 

Les données colligées par la province prouvent que deux doses de vaccin contre la COVID-19 sont efficaces contre la maladie et même contre le variant Delta, plus contagieux, soutient la Dre Henry. 

Les risques d’hospitalisation diminuent de plus de 90% chez les personnes pleinement vaccinées, selon l’étude.

Des 142 personnes qui nécessitent actuellement des soins intensifs dans la province, seulement un faible pourcentage, soit 8,5%, est pleinement vacciné, indique le ministre de la Santé, Adrian Dix. Pensez-y, ajoute-t-il, la façon de rester en sécurité, de garder votre famille et votre communauté en sécurité est de vous faire vacciner.

Des efforts sont déployés notamment dans le nord de la province, qui affiche un taux de vaccination plus faible, affirme le ministre Dix. Nous répondons aux questions des gens, les maires démontrent un grand leadership et nous travaillons tous ensemble, dit-il en ajoutant que le seul chemin pour avancer est celui de la vaccination. 

La COVID-19 chez les enfants 

La province publie également les données pour les enfants de 17 ans et moins.

Depuis le début de la pandémie, 26 002 cas de COVID-19 ont été dépisté chez des personnes mineures. De ce nombre, 174 ont été hospitalisées et 19 ont nécessité des soins intensifs. Deux enfants de moins de 4 ans sont décédés des suites de la maladie.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !