•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Conte animé : Le pantalon de Moriba

Image tirée du conte Le pantalon de Moriba représentant un personnage poussant une brouette dans un jardin tandis que deux autres personnages l'observent.

Image tirée du conte Le pantalon de Moriba

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Entrez dans l'univers des contes pour les tout-petits à travers des capsules animées, proposant des histoires d'ici et d'ailleurs, en trois minutes. Dans cette première capsule, Moriba, cultivateur d'un petit village africain, tire des leçons de la mésaventure d'un pantalon trop long.

Adapté par le conteur Kalifa Goita, ce conte s'articule autour de l'expression pantalon de Moriba , répandue en Afrique subsaharienne pour se moquer d'un pantalon trop court.

Cette version adaptée pour les tout-petits met en lumière l'importance de bien communiquer et de travailler ensemble.

Bonne écoute!


Les artisans de ce conte animé

Adaptation et narration
Portrait du conteur et conférencier Kalifa Goita souriant à la caméra.

Le conteur et conférencier Kalifa Goita

Photo : Radio-Canada

C'est au conteur Kalifa Goita que revient l'adaptation et la narration du Pantalon de Moriba. Ancien diplomate passionné de développement communautaire et ancien président de l'Association de la diaspora africaine du Canada, Kalifa Goita intervient depuis 2015 à Edmonton comme bénévole avec l'Alliance Jeunesse-Famille de l'Alberta Society (AJFAS) et ses partenaires comme animateur d'ateliers, conteur, et conférencier.


Illustrations
Portrait de Ghislain Brown-Kossi de face devant un drap taché de peinture.

L'artiste de Vancouver Ghislain Brown-Kossi

Photo : Fournie par Ghislain Brown-Kossi

Ce conte animé s'appuie sur les illustrations de l'artiste Ghislain Brown-Kossi établi à Vancouver depuis janvier 2017. Formé en France en commerce appliqué à la mode et au luxe, Ghislain Brow-Kossi dévleoppe au cours de son parcours scolaire une passion pour l'art en général. Il s’intéresse d'abord à la photographie et produit sa première exposition photo dans un appartement à Paris. Sa dernière année parisienne avant son départ pour Vancouver passée dans les musées parisiens afin de nourrir sa créativité, confirme son attrait pour l'art. C’est lors d'une visite particulière à une exposition d'art contemporain au Palais de Tokyo, le plus grand centre de création artistique contemporaine de toute l'Europe, qu'il choisit défnitivement de devenir artiste.

Portail de L'atelier culturel.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !