•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Virginie Proulx veut un coup de barre pour le centre-ville de Rimouski

Virginie Proulx derrière un lutrin lors d'une conférence de presse pendant la campagne électorale.

Virginie Proulx aspire à être la première mairesse de Rimouski.

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

Radio-Canada

La candidate à la mairie de Rimouski Virginie Proulx a proposé mardi matin un vaste chantier pour relancer le centre-ville.

On a besoin de revitaliser le centre-ville, l'Est et l'Ouest, de se rassembler, a lancé Mme Proulx en conférence de presse. On doit créer une expérience au centre-ville.

Pour ce faire, la candidate mise sur la création d’une Commission sur l’économie et la revitalisation du centre-ville.

Il y a une expertise qui existe à Rimouski. Je peux bien, moi, sortir en disant : "on va faire ça, on va faire ça", mais, concrètement pour que ça se fasse réellement, il faut avoir l'appui de la population. Un appui fort de l'expertise qui existe autour de nous et dont on se prive actuellement, a expliqué l’aspirante mairesse.

Son attention est particulièrement portée sur le stationnement de la Place des Anciens combattants qu’elle souhaite transformer en place publique. Une idée que proposait, il y a 15 ans, l’architecte de la salle de spectacle Desjardins-Telus.

Le stationnement de la Place des Anciens Combattants.

La Place des Anciens Combattants est actuellement occupée en partie par un stationnement. (archives)

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Il faut absolument optimiser nos espaces d'exception. Ça, ça en est un. Donc, je pense qu'il y a quelque chose à faire de plus porteur que de le laisser comme stationnement, croit Mme Proulx.

La cathédrale et la Grande Place sont aussi des projets qui doivent débloquer rapidement, selon la candidate.

L'extérieur clôturé de la cathédrale de Rimouski.

Des briques de la cathédrale sont maintenues par des filets et une clôture empêche d'approcher de l'édifice fermé depuis novembre 2014. (archives)

Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

Virginie Proulx a lancé sa campagne jeudi dernier, tout comme son seul opposant pour l’instant, l’ancien député fédéral de Rimouski-Neigette, Guy Caron.

Avec les informations de Denis Leduc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !