•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saguenay : Catherine Morissette veut miser sur le développement durable

Catherine Morissette tient un micro et parle aux médias, accompagnée de membres de son équipe.

Catherine Morissette s'engage à ne pas augmenter les taxes des citoyens de Saguenay plus haut que l'inflation.

Photo : Radio-Canada

Catherine Morissette veut qu’un état des lieux sur les finances de la Ville de Saguenay soit réalisé dans les 100 premiers jours de son mandat si elle est élue à la mairie, ce qui inclut un audit indépendant.

Elle entend faire la lumière sur la capacité de payer des contribuables et sur les coffres de la municipalité de façon à pouvoir avancer des projets réalistes.

Celle qui est actuellement mairesse de Saint-David-de-Falardeau s’engage à ne pas augmenter les taxes des citoyens de Saguenay à un niveau plus élevé que l’inflation pendant toute la durée de son mandat.

Trois lieux à repenser

La candidate maintient que sa vision d’avenir passe par le développement durable. Ainsi, elle privilégie la rénovation du Centre Georges-Vézina plutôt qu’une nouvelle construction.

Concernant l’autogare du Havre au centre-ville de l’arrondissement de Chicoutimi, elle entend aller au-delà d’une simple mise aux normes et privilégie un modèle plus écoresponsable incluant des bornes de recharges pour véhicules électriques, des toits verts et des îlots de fraîcheur accessibles aux citoyens.

Le stationnement à étages de la rue du Havre

Le stationnement à étages de la rue du Havre soit être modernisé.

Photo : Radio-Canada

Pour ce qui est de la zone portuaire, elle promet de travailler à l’élaboration d’un plan d’ensemble pour mieux exploiter l’endroit.

Finalement, Catherine Morissette s’engage à mettre fin aux confrontations et aux divisions entre les élus, comme l’a démontré le désolant spectacle des dernières années, indique-t-elle par voie de communiqué.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !