•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un médecin ontarien accusé de diffuser de fausses informations sur la COVID-19

Le Dr Patrick Phillips, en gros plan.

Selon son propre compte Twitter, le Dr Patrick Phillips a assisté à une manifestation du « Freedom Rally » (Rassemblement de la liberté, traduction libre) contre les mesures de santé publique autour de la COVID-19 et du passeport vaccinal ontarien à North Bay au début du mois.

Photo : Twitter/@DrP_MD

La Presse canadienne

L'organisme de réglementation médicale de l'Ontario a déclaré avoir imposé un certain nombre de restrictions à un médecin de famille accusé d'avoir diffusé des informations erronées sur la COVID-19.

L'Ordre des médecins et chirurgiens de l'Ontario a déclaré que le Dr Patrick Phillips, qui est basé dans le nord-est de l'Ontario, n'a désormais plus l'autorisation de fournir des exemptions médicales liées aux vaccins contre la COVID-19, aux exigences de port du masque et aux tests de dépistage.

Les dossiers publics de l'Ordre indiquent que le principal lieu de pratique du Dr Phillips est l'hôpital d'Englehart, à environ 45 km au sud de Kirkland Lake.

L'organisme de réglementation dit qu'il est également interdit au Dr Phillips de prescrire de l'ivermectine - un agent antiparasitaire qui, selon Santé Canada, ne devrait pas être utilisé pour traiter la COVID-19 - ainsi que de la fluvoxamine et de l'atorvastatine en lien avec le virus.

L'Ordre soutient qu'entre août 2020 et ce mois-ci, le Dr Phillips a eu une conduite honteuse, déshonorante ou non professionnelle dans ses communications au sujet de la pandémie, y compris sur les réseaux sociaux.

L'Ordre affirme qu'il a notamment fait des déclarations trompeuses, incorrectes ou incendiaires sur les vaccins, les traitements et les mesures de santé publique relativement à la COVID-19.

Le régulateur ajoute que l'affaire a été renvoyée à son tribunal disciplinaire, mais qu'une date d'audience n'a pas encore été fixée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !