•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les regrets d’un Saskatchewanais non vacciné aux soins intensifs

L'Hôpital général de Regina.

Le médecin spécialiste en maladies infectieuses à l'Hôpital général de Regina Alex Wong dévoile la réalité dans les unités de soins intensifs de la Saskatchewan.

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

Radio-Canada

Le médecin spécialiste en maladies infectieuses à l'Hôpital général de Regina, Alex Wong, fait partie des professionnels de la santé qui utilisent les médias sociaux pour donner au public un aperçu de la réalité dans les unités de soins intensifs de la Saskatchewan.

Le Dr Wong dit avoir entendu des patients mourants exprimer leurs regrets de ne pas avoir reçu de doses de vaccin contre la COVID-19. Il raconte l’histoire d'un homme qui n'était pas vacciné et qui s’est retrouvé aux soins intensifs.

Le spécialiste se souvient des mots que le patient a prononcés. J'aurais dû recevoir mes vaccins[...] Ma femme a eu les siens [...] Je vais mourir, n'est-ce pas?

L'homme a pu parler une dernière fois à sa famille avant d'être emmené à l'unité de soins intensifs pour être intubé.

Il leur a répété à quel point il était désolé. Malheureusement, trois jours plus tard, il est mort seul, dit le Dr Wong.

Alex Wong pense que beaucoup de personnes se retrouvent à l’hôpital sans être vaccinées parce que le plan de réouverture de la Saskatchewan, cet été, leur a donné un faux sentiment de sécurité.

Les gens ont estimé que la COVID-19 était terminée ou n'était plus une préoccupation.

Plusieurs records liés à la COVID-19 ont été battus la semaine dernière en Saskatchewan. Il s’agit du nombre de nouveaux cas de COVID-19, de cas actifs, d’hospitalisations, de patients dans les unités de soins intensifs de la province et de décès.

Avec les informations d'Alexander Quon

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !