•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Doug Eyolfson concède la défaite dans Charleswood-St. James-Assiniboia-Headingley

L'écart entre Marty Morantz et Doug Eyolfson s'est creusé, passant de 24 à 460 voix.

M. Eyolfson, en cravate.

Le libéral Doug Eyolfson a concédé la défaite dans Charleswood-St. James-Assiniboia-Headingley face au candidat du Parti conservateur, Marty Morantz.

Photo : Radio-Canada / James Turner

Le candidat du Parti libéral dans Charleswood-St. James-Assiniboia-Headingley, Doug Eyolfson, a reconnu mardi sa défaite après que son concurrent conservateur a accru son avance à 460 voix.

Le premier décompte des voix effectué par Élections Canada donnait seulement 24 voix d’avance au candidat du Parti conservateur, Marty Morantz, vendredi. 

Mais cet écart s’est accru lorsqu’Élections Canada s’est rendu compte d’une erreur lors de la validation des résultats. 

Selon des résultats mis à jour lundi sur le site d’Élections Canada, Marty Morantz a recueilli 40 % des suffrages, soit 18 111 votes. Doug Eyolfson du Parti libéral a reçu 39 % des suffrages, soit 17 651 votes.

Au total, plus de 44 000 voix ont été exprimées dans Charleswood-St. James-Assiniboia-Headingley, située dans l’ouest de Winnipeg.

Doug Eyolfson concède sa défaite

Dans un communiqué envoyé mardi matin, Doug Eyolfson a reconnu sa défaite.

Je suis très fier de la campagne que j’ai menée. Bien que nous n’ayons pas obtenu les résultats espérés, je n'aurais rien fait différemment.

Doug Eyolfson, qui est aussi médecin, se dit impatient de retourner au travail comme urgentologue pour servir les habitants de Winnipeg et du Manitoba.

Marty Morantz, pour sa part, a remercié sur Twitter tous les candidats qui ont tenté leur chance dans la circonscription.

Ce fut une course chaudement disputée, a-t-il écrit.

Je suis reconnaissant envers ma famille, mes partisans et les nombreux bénévoles qui ont travaillé si fort pour ma réélection. Je suis touché et c’est un honneur de continuer à représenter cette magnifique circonscription au Parlement.

Quatre jours avant de connaître le vainqueur

L’élection dans cette circonscription était extrêmement serrée. De nombreux votes avaient été envoyés par la poste et il a fallu 4 jours à Élections Canada pour dépouiller les quelque 3630 votes reçus par courrier. Vendredi, Élections Canada donnait Marty Morantz vainqueur avec seulement 24 voix d’avance.

Ce faible écart entraînait automatiquement un dépouillement judiciaire. Un tel dépouillement a lieu lorsque l'écart entre des candidats est inférieur à un millième du total des votes exprimés.

Avec la réélection de Marty Morantz, le Manitoba a donc élu sept députés conservateurs, quatre libéraux et trois néo-démocrates. La province est aussi la seule au pays à avoir réélu tous les députés sortants.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !