•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Pavillon des arts de Forestville officiellement inauguré

Dans la salle de spectacle. Un homme est assis devant une console de son. En arrière-plan on aperçoit des spectateurs assis et une personne sur la scène.

Les 195 nouveaux sièges et la nouvelle scène vont dorénavant accueillir les élèves de la polyvalente des rivières de Forestville dans le cadre de leur parcours scolaire, ainsi que les citoyens de la Haute-Côte-Nord.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Pavillon des arts de Forestville situé dans l’auditorium de la Polyvalente des Rivières a été inauguré lundi après-midi par la ville Forestville et le Centre de services scolaires de l’Estuaire, après plus de 15 ans de démarche pour que la salle de spectacle fasse peau neuve.

La directrice de la polyvalente des Rivières, Danielle Caron, se réjouit d'avoir un endroit sécuritaire où ses élèves pourront découvrir la culture.

C'était quand même désuet, surtout dans des loges, il y avait le revêtement aussi et la salle même, mais maintenant c'est parfait.

Pour sa part, le président du Comité des spectacles de Forestville, Laurent Thibault, souligne l'importance de pouvoir accueillir des spectacles dans une salle avec de l'équipement adapté.

C'est vraiment adéquat maintenant on n'a plus besoin de louer de l'équipement autre que celui qui est dans la salle.

La nouvelle salle avait accueilli son premier spectacle le 13 mars 2020, mais son inauguration a été retardée par la pandémie. Environ cinq spectacles ont été présentés depuis.

L’ancien auditorium avait été fermé en 2016 puisqu’il était non conforme aux normes de la régie du bâtiment du Québec.

Les travaux majeurs de réfection se sont déroulés entre 2019 et 2020 au coût total de 4,7 millions de dollars.

Avec les informations de Zoé Bellehumeur

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !