•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’ABC des Blue Jays : quels joueurs surveiller dans la dernière ligne droite?

George Springer célèbre avec ses coéquipiers des Blue Jays, Bo Bichette, Vladimir Guerrero fils et Teoscar Hernandez.

Les Blue Jays sont l'une des équipes ayant inscrit le plus de points jusqu'à présent cette saison.

Photo : Associated Press / Joshua Bessex

Les Blue Jays de Toronto entament une série cruciale de trois matchs contre les Yankees de New York avec une possible place en éliminatoires à la clé.

Après 156 matchs, Toronto présente un dossier de 87 victoires et 69 revers. L'équipe canadienne est au coude-à-coude avec les Red Sox de Boston (88-68) et les Yankees (89-67), les deux dernières équipes qui accéderaient aux séries dans la Ligue américaine si elles devaient commencer aujourd'hui.

Puisque la fièvre des éliminatoires pourrait s'emparer de Toronto et du reste du pays avant longtemps, Radio-Canada vous présente les acteurs principaux de la saison des Blue Jays.


Robbie Ray, as lanceur

Un joueur de baseball.

Robbie Ray

Photo : Getty Images / Mark Blinch

Les Blue Jays ont touché le gros lot l'été dernier en prolongeant le contrat du lanceur Robbie Ray, acquis à la date limite des échanges la saison précédente. Ce dernier a signé un pacte d'un an et 8 millions $, mais au vu de ses performances cette année, une chose est certaine : il en vaut bien plus.

Ray pourrait remporter le trophée Cy-Young remis au meilleur lanceur dans la Ligue américaine tellement il est dominant cette saison. Sa moyenne de points mérités (2,68) est la plus basse parmi les lanceurs de l'Américaine. Il a aussi enregistré plus de départs de qualité (23) que qui que ce soit.


Marcus Semien, joueur de deuxième but

Marcus Semien fait le tour des sentiers après avoir frappé un coup de circuit lors d'un match des Blue Jays.

Avec ses 43 circuits, Marcus Semien compte parmi les meilleurs frappeurs du baseball majeur cette saison.

Photo : Associated Press / Michael Dwyer

Un peu comme Robbie Ray, les Blue Jays n'auraient pu rêver d'un meilleur scénario en ce qui a trait à la saison que connaît Marcus Semien. Ses 43 coups de circuit le placent à égalité avec Davey Johnson (1973) pour le plus grand total frappé par un joueur de deuxième but en une saison dans le baseball majeur.

Preuve de son apport énorme à Toronto, Semien trône au sommet de la colonne WAR (Win Above Replacement), une statistique qui permet de mesurer le nombre de victoires dues à un seul joueur. Il en aurait procuré plus de sept à lui seul. Juan Soto, des Nationals de Washington, fait de même, mais personne ne fait mieux.


Alek Manoah, lanceur partant

Alek Manoah lance la balle lors d'un match des Blue Jays.

L'éclosion du lanceur Alek Manoah est l'un des faits saillants de la saison des Blue Jays.

Photo : Associated Press / Julio Cortez

Repêché au premier tour de l'encan amateur par les Jays en 2019, Alek Manoah vit sa véritable éclosion chez les professionnels cette saison. Avant cette année, il n'avait encore jamais lancé dans les majeures. Il présente maintenant un dossier de huit victoires et deux défaites. Après Robbie Ray, il est probablement le meilleur lanceur de l'équipe torontoise à l'heure actuelle.


Teoscar Hernandez, voltigeur

Teoscar Hernandez s'exclame dans l'abri des joueurs des Blue Jays après avoir frappé un circuit.

Avec 31 circuits notamment, Teoscar Hernandez est en train de connaître la meilleure saison de sa carrière.

Photo : Associated Press / Marcio Jose Sanchez

L'an dernier, le voltigeur Teoscar Hernandez a obtenu son premier Bâton d'argent, un honneur remis au meilleur joueur offensif à chaque position. Il avait alors frappé 16 circuits en 50 matchs. Cette saison, il se surpasse et pourrait en obtenir un autre. Ses 31 coups de circuit, un sommet personnel, le classent près de Bryce Harper (34) et Aaron Judge (36), des joueurs étoiles.


Jordan Romano, spécialiste des fins de match

Jordan Romano en train de lancer la balle lors d'un match des Blue Jays à Toronto.

Jordan Romano s'est imposé comme le spécialiste des fins de match des Blue Jays cette saison.

Photo : La Presse canadienne / Chris Katsarov

Les Blue Jays pensaient avoir trouvé leur spécialiste des fins de match en la personne de Kirby Yates dans le marché des joueurs autonomes l'été dernier. Cependant, le vétéran de 33 ans s'est blessé lors du camp d'entraînement et il a dû subir une opération qui a mis fin à sa saison avant même qu'elle ne débute.

Heureusement pour Toronto, Jordan Romano a comblé le vide laissé par Yates. Ses 21 sauvetages en font l'un des meilleurs de sa profession. Il n'a aussi qu'une défaite à sa fiche.


Vladimir Guerrero fils, joueur de premier but

Vladimir Guerrero fils observe la balle qu'il vient de frapper se diriger vers les gradins du champ gauche. Il a frappé un coup de circuit.

Vladimir Guerrero fils mène devant tous les joueurs du baseball majeur au chapitre des coups de circuit avec 22.

Photo : Associated Press / Charles Krupa

Vladimir Guerrero fils s'éclate cette année. En dépit de ses 22 ans, il s'impose comme l'un des meilleurs frappeurs de tout le baseball. Son nom est omniprésent dans les conversations concernant le titre de joueur le plus utile de la saison dans la Ligue américaine.

Le Dominicain a marqué plus de points que qui que ce soit cette saison, soit 120. Il a l'une des meilleures moyennes au bâton des ligues majeures (,315) et se trouve à égalité avec Salvador Perez, des Royals de Kansas City, pour le plus grand nombre de coups de circuit (46).

Guerrero performe si bien qu'il pourrait aussi devenir le premier joueur depuis Miguel Cabrera en 2012 à gagner la triple couronne – en terminant premier dans trois catégories, soit les coups de circuit (1er), les points produits (6e) et la moyenne au bâton (3e).


Mentions honorables

Les Blue Jays ont mis le paquet à la date limite des échanges en cédant deux de leurs meilleurs espoirs pour faire l'acquisition de José Berríos des Twins du Minnesota. Et le Portoricain joue à la hauteur des attentes depuis son arrivée dans la Ville Reine. Il pallie en quelque sorte les ratés de l'as Hyun Jin-Ryu.

À 23 ans seulement, l'arrêt-court Bo Bichette s'est établi comme un modèle de constance au bâton. Le gérant Charlie Montoyo l'emploie régulièrement comme quatrième frappeur pour cette raison. Cette année, il a d'ailleurs pris part au match des étoiles pour la première fois de sa carrière, en juillet.

Tim Mayza est l'une des plus belles histoires de la saison chez les Blue Jays. L'Américain de 29 ans a subi une terrible blessure au bras qui a nécessité une opération à la fin de la saison 2019. Il a raté la campagne suivante, mais il est revenu au jeu en 2021 pour s'imposer comme l'un des meilleurs releveurs à Toronto.

Dans le monde du baseball, le releveur Adam Cimber détonne parce qu'il est un adepte de la balle sous-marin. Il sautille aussi avant chaque début de manche, une pratique qui lui a d'ailleurs valu quelques imitations de Vladimir Guerrero fils, et il retrousse ses pantalons jusqu'au-dessus des genoux. Mais quoi que son style inspire, ça fonctionne. Il se révèle fort efficace depuis que les Jays ont fait son acquisition des Marlins de Miami à la fin juin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !