•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le porte-à-porte pour l’Halloween sera permis cette année à Rouyn-Noranda

Pour distribuer des bonbons, les Trifluviens ont dû trouver des façons originales de garder la distanciation sociale. Les glissades à bonbons ont la côte.

Le porte-à-porte sera permis cette année à Rouyn-Noranda, à moins que la santé publique ne change ses règlements d'ici là. (archives)

Photo : Radio-Canada / Alexandre Lepoutre

Les enfants pourront passer l'Halloween de porte en porte cette année à Rouyn-Noranda.

À moins que les consignes de la santé publique ne l'interdisent d'ici là, l'Halloween sera donc de retour à la normale, après avoir été annulé l'an dernier.

Le conseil municipal souhaitait faire plaisir aux enfants en l'annonçant lors de sa séance lundi soir.

La conseillère Sylvie Turgeon, la directrice générale Huguette Lemay, la mairesse Diane Dallaire et la greffière Angèle Tousignant lors d'une séance du conseil municipal.

Le conseil municipal était réuni pour une avant-dernière séance avant les élections.

Photo : Radio-Canada / Marie-Hélène Paquin

Les petits enfants nous ont interpellés là-dessus, mais on a convenu qu'étant donné que c'était permis, que la santé publique permettait le porte-à-porte, qu'on allait dans le même sens cette année. On est ailleurs aussi [par rapport à la pandémie], donc oui, l'Halloween va avoir lieu à Rouyn-Noranda, avance la mairesse, Diane Dallaire.

La santé publique devrait divulguer ses consignes précises au cours des prochaines semaines.

Vente itinérante

La Ville de Rouyn-Noranda a par ailleurs modifié son règlement sur la vente itinérante.

En 2019 et 2020, des commerçants locaux s'étaient plaints d'une concurrence qu'ils jugeaient déloyale de la part d'entreprises qui venaient s'installer pour quelques jours.

Le conseil municipal a donc choisi de permettre la vente itinérante de moins de 30 jours qu'une seule fois par année, à une période déterminée.

Mais dès que c'est 30 jours et plus, ce n'est pas considéré comme de la vente itinérante. Donc par exemple, si dans un centre d'achat, on loue un local vacant à une entreprise pour deux ou trois mois, ce n'est pas de la vente itinérante. En même temps, ça permet aux propriétaires de faire des locations intéressantes, fait-elle valoir.

Elle croit ainsi que les commerçants et les propriétaires de locaux seront gagnant-gagnant avec ce nouveau règlement.

Droit de manifester

La Ville de Rouyn-Noranda a modifié, lundi soir, son règlement concernant le droit au public de manifester.

D'abord, le conseil municipal a retiré du règlement l'obligation pour les manifestants d'annoncer leur événement et d'en faire part à la Ville.

Un homme parle au micro durant un conseil municipal à Rouyn-Noranda.

François Gagné, du comité sur le droit à manifester et le droit d'affichage, espère que la Ville assouplira aussi son règlement concernant l'affichage en cas de manifestation, soulignant que des événements apolitiques, comme la marche pour le climat, n'ont pas reçu l'autorisation de la Ville pour affiche sur les colonnes Morris.

Photo : Radio-Canada / Marie-Hélène Paquin

Dans un premier temps, notre règlement par rapport au droit de manifester demandait que les gens s'annoncent, qu'ils fassent une demande et tout ça. Ça enlève l'effet surprise d'une manifestation. Bien sûr que la plupart vont nous informer et c'est correct, mais on a enlevé l'obligation de s'annoncer. C'est un droit fondamental de manifester, souligne la mairesse.

Les manifestants qui souhaitent être accompagnés d'une escorte policière devront continuer d'en faire la demande et de fournir leur itinéraire.

De plus, la portion sur l'interdiction de porter un couvre-visage a été modifiée, en raison du contexte de pandémie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !