•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle identité pour les Flames

Nikita Zadorov des Flames met en échaex  Colton Sceviour des Oilers, lors d'un match préparatoire.

Nikita Zadorov a terminé au septième rang la saison dernière pour le nombre de mises en échec.

Photo : La Presse canadienne / Jeff McIntosh

Le directeur général des Flames Brad Treliving n’a apporté que quelques changements à son organisation au cours de la saison morte. Se joignent à l’équipe les attaquants Blake Coleman, Tyler Pitlick et Trevor Lewis, ainsi que les défenseurs Nikita Zadorov et Erik Gudbranson.

Ces joueurs ont tous un point en commun, ils ne sont pas des vedettes, mais sont tous reconnus pour leur jeu robuste.

Avec Milan Lucic (20e), Matthew Tkachuk (31e) et l’ajout de Zadorov (7e), Gudbranson (45e) et Coleman (50e), l’équipe compte maintenant 5 des 50 meneurs au chapitre des mises en échec la saison dernière dans la LNH.

En apportant ces changements, Treliving offre à Darryl Sutter une équipe avec une nouvelle identité, le genre d’identité que l’entraîneur-chef a toujours aimé.

La saison dernière, les Flames ont pris le 22e rang sur 31 équipes pour le nombre de mises en échec avec 1173. C’est plus de 400 de retard sur le Canadien qui a terminé premier avec 1585, une différence de plus de sept mises en échec par rencontre en moyenne.

Blake Coleman a réussi un but spectaculaire qui a redonné les devants au Lightning en deuxième période.

L'ancien du Lightning, Blake Coleman, a signé un contrat de six saisons avec les Flames.

Photo : Getty Images / Bruce Bennett

L’arrivée de Blake Coleman vient aussi solidifier les trois premiers trios des Flames, qui sont désespérément à la recherche de plus de buts marqués.

Coleman a connu deux saisons de plus de 20 buts, avant d’en inscrire 14 en 55 matchs la saison dernière.

On devrait le voir amorcer la saison aux côtés de Matthew Tkachuk et d’Elias Lindholm au sein de ce qui pourrait être le premier trio de l’équipe.

Johnny Gaudreau et Sean Monahan pourraient être réunis à Andrew Mangiapane, alors qu’au sein du troisième trio, on devrait retrouver Mikael Backlund, Dilon Dubé et le nouveau venu Pitlick.

Remplacer Mark Giordano, le meneur

Mark Giordano lors du gala des prix de la LNH.

Mark Giordano a remporté le trophée Norris lors de la saison 2018-2019.

Photo : Getty Images / Ethan Miller

Les Flames ont pris un pari en choisissant de ne pas protéger le capitaine Mark Giordano pour le repêchage d’expansion et ils ont perdu ce pari.

Le Kraken de Seattle a sélectionné le vétéran défenseur, malgré son imposant salaire de 6 750 000 $.

Matthew Tkachuk a longtemps été perçu comme étant le remplaçant naturel de Giordano. Cependant, un comportement impulsif et une difficile négociation de contrat à venir font en sorte qu’il ne fait plus l’unanimité.

Les Flames ont dit vouloir faire le bon choix quant à l’identité de leur prochain capitaine. Brad Treleving ne veut pas uniquement mettre un crochet sur la liste de choses à faire en nommant rapidement un remplaçant à celui qui a été capitaine pendant huit saisons.

Cela signifie que les Flames pourraient amorcer la saison sans capitaine.

Les autres candidats pour porter le (petit) C sur leur chandail sont Christopher Tanev, Mikael Backlund, Sean Monahan, Milan Lucic et Elias Lindholm.

Remplacer Mark Giordano le défenseur

Giordano, qui aura 38 ans le 3 octobre, a été le joueur le plus utilisé par les Flames au cours de chacune des cinq dernières saisons.

Pour combler les 23 minutes qu’il passait sur la patinoire, Calgary aura besoin que tous les défenseurs de la formation contribuent, en jouant un peu plus qu’ils en ont l’habitude.

Les nouveaux venus Gudbranson et Zadorov n’ont pas le talent de Giordano, vainqueur du trophée Norris remis au meilleur défenseur de la LNH, il y a trois ans. Noah Hanifin, Rasmus Andersson et Juuso Valimaki auront donc de plus grandes responsabilités en défense.

Adjoint recherché

Une des belles luttes à surveiller au camp des Flames est celle que se livrent les deux gardiens de but Dan Vladar et Adam Werner.

S’il est acquis que Jacob Markstrom sera le gardien numéro un de l’équipe, difficile de dire qui sera son adjoint.

Vladar, un ancien des Bruins, est âgé de 24 ans et compte cinq matchs d’expérience dans la LNH.

Werner est aussi âgé de 24 ans. Il a disputé deux rencontres avec l’Avalanche du Colorado lors de la saison 2019-2020.

Corey Perry tente de récupérer une rondelle bondissante devant le gardien, Jacob Markstrom, tandis que Nikita Nesterov, à sa droite, tente de l'en empêcher

Jacob Markstrom a amorcé 43 des 56 matchs des Flames la saison dernière.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

La saison dernière, Markstrom a disputé 43 des 56 matchs des siens, il a raté six rencontres en raison d’une blessure. Il a été le deuxième gardien le plus occupé de la LNH, derrière Connor Hellebuyck des Jets.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !