•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La SODEC finance 15 séries adaptées d’œuvres littéraires québécoises

Le chanteur et auteur sourit.

Le roman « Mort-terrain » (2014), de Biz, est l'une des œuvres dont l'adaptation en série télévisée sera financée par la SODEC.

Photo : Radio-Canada / Christian Côté

Radio-Canada

Haute démolition, de Jean-Philippe Baril-Guérard, Mort-terrain, de Biz, Mukbang, de Fanie Demeule : grâce au financement de la Société québécoise de développement des entreprises (SODEC), ces trois romans québécois et plusieurs autres auront la chance d’être adaptés en séries télévisées dans un avenir rapproché.

La SODEC, en collaboration avec le Fonds des médias du Canada (FMC), a dévoilé lundi les 15 projets retenus pour son programme d’aide au prédéveloppement de séries télévisées basées sur des adaptations littéraires.

L’argent octroyé permettra de mobiliser l’expertise nécessaire au prédéveloppement d’un projet n’ayant pas encore reçu le soutien d’un télédiffuseur, d’un distributeur ou d’un financement en développement, explique-t-on dans un communiqué.

Une série sur William Fyfe, le pire tueur en série du Québec

En tout, neuf séries de fiction, une série documentaire et cinq séries jeunesse ont été retenues. Côté fiction, en plus des projets susmentionnés, on compte notamment une adaptation du roman Edgar Paillettes, de Simon Boulerice, qui a remporté le Prix jeunesse des libraires 2014 dans la catégorie Québec, volet 6 à 11 ans.

Il y a aussi un projet pour une série intitulée Elle savait, soit une adaptation fictionnelle de l’ouvrage William Fyfe : tueur en série, de l’auteur et journaliste Marc Pigeon. William Fyfe, né à Toronto, est l’un des pires tueurs en série que le Québec ait connus. L’homme a mutilé et tué au moins neuf femmes entre 1979 et 1999 dans la grande région de Montréal et dans les Laurentides. Il est également soupçonné d’être l’auteur de 13 autres meurtres.

On compte aussi parmi les œuvres retenues une adaptation de la pièce Os : la montagne blanche, du comédien et dramaturge Steve Gagnon. On y suit un jeune archéologue plongé dans une tourmente existentielle après la mort de sa mère. Il quitte tout pour aller travailler sur un site archéologique en Amérique du Sud, croisant sur sa route Edna, qui l’aide à rediriger ses fouilles en lui-même, au cœur de sa propre vie, selon le résumé du Théâtre La Licorne.

La vie de Frida Kahlo, adaptée pour les enfants

Parmi les projets de série jeunesse bénéficiant de l’aide de la SODEC, on retient Frida, c’est moi, une série adaptée des livres Frida, c’est moi et Moi, c’est Frida Kahlo, de Sophie Faucher et Cara Carmina.

Seule série documentaire retenue pour le programme d’aide, La grande aventure de la langue française est une adaptation en huit épisodes de 60 minutes de l’ouvrage du même nom, écrit par Julie Barlow et Jean-Benoît Nadeau. Le duo y débrouille les mythes autour du français en racontant comment cette langue a maintenu son influence en dépit de l’ascendant de l’anglais, selon un résumé des Éditions Québec Amérique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !