•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Sépaq achète les deux tiers de la pourvoirie Safari Anticosti

La rivière s'écoule, bordée de caps rocheux.

La rivière Chaloupe où il est possible de pêcher le saumon.

Photo : Radio-Canada / Félix Lebel

Radio-Canada

La Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) acquiert les droits exclusifs de pourvoirie sur près de 1500 km2 de l'île d’Anticosti, ce qui représente près de trois fois la superficie de l’île de Montréal.

Estimée à 26,1 millions de dollars, la transaction implique également le rachat de deux auberges, de 15 chalets, de diverses infrastructures et de véhicules.

Un beau grand chalet en bois rond.

Un des 15 chalets qui font aussi partie de la transaction de la Sépaq

Photo : Radio-Canada / Félix Lebel

Safari Anticosti poursuivra tout de même ses activités et conservera la propriété des secteurs Saumon et Relais dans le nord-est de l’île.

À partir du 5 décembre, Sépaq Anticosti détiendra des droits exclusifs de chasse, de pêche et de piégeage dans six nouveaux secteurs de l’île qui étaient exploités auparavant par la compagnie Safari Anticosti.

La Sépaq compte bonifier son offre touristique sur l’île.

Un randonneur chemine dans le canyon de la rivière Vauréal.

Le canyon de la Vauréal, sur l'île d'Anticosti

Photo : Radio-Canada / Bénédicte Filippi

Le président-directeur général de la Sépaq, Jacques Caron, explique que l’organisme souhaite protéger et rendre le territoire plus accessible au public, en offrant une variété de forfaits, dont certains seront un peu plus abordables.

On opère de septembre jusqu’à décembre, donc on devrait, jusqu'à la prochaine année, on parle de 2022 ou 2023, incorporer le modèle Sépaq, avance-t-il. Ça veut dire plus de forfaits, plus de flexibilité et tout ça dans la fourchette de prix Sépaq aussi.

Aménagement et mise à niveau d’infrastructures

Le gouvernement va aussi investir 7,3 millions de dollars supplémentaires pour des projets d’aménagement et de mise à niveau d’infrastructures.

Des gens discutent devant l'établissement.

Cette auberge fait partie des acquisitions de la Sépaq.

Photo : Radio-Canada / Félix Lebel

L' investissement sera rentable à long terme, assure Pierre Dufour, ministre de la Forêt,  de la Faune et des Parcs.

La Sépaq, on l’a vu depuis deux ans, elle enregistre des chiffres de façon phénoménale, constate-t-il. Encore cette année, elle a eu une saison incroyable au niveau touristique. On pense que l’ajout de ce produit-là, ça va devenir un plus pour la population du Québec qui voudra venir visiter l'île d’Anticosti.

Par ailleurs, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs et la Sépaq confirment que les employés de Safari Anticosti touchés par la transaction pourront rejoindre les rangs de la Sépaq, s’ils le souhaitent.

D'après les informations de Félix Lebel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !