•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le tiers des cas de COVID-19 chez les jeunes depuis la rentrée scolaire

Une fillette se ferme les yeux, alors qu'on lui insère dans le nez une tige de prélèvement pour un test de dépistage.

Une enfant subit un test de dépistage de la COVID-19 (archives).

Photo : CBC/Evan Mitsui

Radio-Canada

Depuis le retour à l'école, au moins 47 écoles un peu partout à travers la province ont rapporté des cas de COVID-19.

Les Néo-Brunswickois âgés de 19 ans et moins représentent le tiers du nombre total de cas dans la province depuis le 3 septembre.

Ces données, qui proviennent du ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, sont pour la période du 7 au 26 septembre.

Selon Benoît Barbeau, spécialiste en virologie, la levée des restrictions trop rapide aurait contribué à cette hausse significative de cas.

Comme les 11 ans et moins ne sont toujours pas vaccinés, il explique que le variant Delta se propage encore plus facilement dans les écoles primaires.

Il se fait toutefois rassurant quant à la gravité des symptômes de l'infection au variant Delta chez les jeunes.

Benoit Barbeau, virologue et enseignant au département des sciences biologiques à l’UQAM.

Benoit Barbeau, virologue et enseignant au département des sciences biologiques à l’UQAM.

Photo : Radio-Canada

Oui en effet il y a des cas pédiatriques, il y a des enfants qui arrivent justement aux urgences, qui ont besoin de soins plus particuliers. Mais autrement, si on compare aux autres variants, aux autres virus, le variant Delta, malgré sa transmission plus élevée, ne semble pas être si fortement associé à un plus grand problème de santé au niveau des enfants. Les enfants demeurent en grande proportion asymptomatique ou symptomatique avec des symptômes plutôt légers, explique M. Barbeau.

La vaccination chez les jeunes de 5 à 11 ans pourrait être une partie de la solution pour le nombre de cas dans les écoles, selon Benoît Barbeau.

Il estime que le Canada devrait pouvoir faire une annonce à ce sujet d'ici la fin de l'année.

La directrice de l'Association des parents francophones du Nouveau-Brunswick, Chantal Varin, indique que plusieurs familles sont inquiètes, surtout lorsque les résultats des tests de dépistage se font attendre.

Mme Varin voudrait un plan d'action qui viserait les écoles et mentionne que son organisme est en discussion avec le gouvernement provincial.

Les conversations qu'on a avec le ministère de l'Éducation à l'heure actuelle nous disent qu'il n'y a personne qui n'avait anticipé autant d'éclosions à la rentrée comme on le vit tout de suite. Je pense que tout le monde se sentait protégé parce qu'on a quand même un haut taux de vaccination, souligne Chantal Varin.

Lundi, des cas ont été signalés dans des écoles des grandes régions de Moncton et d'Edmundston, notamment l’école Donat-Robichaud de Cap-Pelé, l'école Anna-Malenfant de Dieppe, la polyvalente Thomas-Albert de Grand-Sault et l'école Mgr-Martin de Saint-Quentin, ainsi que plusieurs garderies.

La liste complète des établissements touchés est disponible sur le site Internet du gouvernement provincial.

Un autre record de cas

Encore une fois, lundi, le Nouveau-Brunswick fracasse des records en ce qui a trait à la COVID-19 : la province signale 86 nouveaux cas et annonce que 41 personnes sont hospitalisées en raison du virus, dont 16 aux soins intensifs.

Ces nouvelles infections portent à 650 le nombre de cas actifs dans la province.

Parmi les nouveaux cas, lundi, 67 personnes (78 %) ne sont pas pleinement vaccinées.

Nouveaux cas par région sanitaire

  • Moncton : 33 nouveaux cas, dont 9 chez les 19 ans et moins ;
  • Saint-Jean : 6 nouveaux cas, dont 2 chez les 19 ans et moins ;
  • Fredericton : 12 nouveaux cas, dont 4 chez les 19 ans et moins ;
  • Edmundston : 23 nouveaux cas, dont 9 chez les 19 ans et moins ;
  • Campbellton : 9 nouveaux cas, dont 4 chez les 19 ans et moins ;
  • Bathurst : 3 nouveaux cas, dont 2 chez les 19 ans et moins.

Visites interdites en gériatrie à l'Hôpital de Moncton

Le réseau de santé Horizon informe la population que toutes les visites à l'unité de soins gériatriques sont suspendues jusqu'à nouvel ordre en raison d'une éclosion de COVID-19.

Tous les patients qui se trouvent actuellement dans cette unité doivent demeurer dans leur chambre et aucun nouveau patient ne sera admis dans cette unité ou transféré vers une autre unité.

Les visites sont toujours permises dans les autres unités de l'hôpital, pour les personnes qui sont pleinement vaccinées contre la COVID-19.

Taux de vaccination

Les taux de vaccination continuent d'augmenter au Nouveau-Brunswick : 79,3 % des personnes admissibles sont pleinement vaccinés, en date de lundi, et 88,1 % ont reçu leur première dose.

Avec les informations de Sarah Déry

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !