•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un champ endommagé par des véhicules hors route à Saint-Étienne-des-Grès

Un champ qui a subi des dommages.

Les Terres maraîchères Norvie affirment que leur champ a été ravagé par le passage de véhicules, à Saint-Étienne-des-Grès.

Photo : Facebook/Les Terres Maraîchères Norvie Inc.

Radio-Canada

Un agriculteur de Saint-Étienne-des-Grès dénonce le passage de véhicules tout-terrains (VTT) et de motoneiges sur ses terres agricoles. Les véhicules écrasent les récoltes.

Le propriétaire des Terres maraîchères Norvie a publié des photos sur sa page Facebook pour exposer les dommages causés dans son champ de soya.

Souvent, plusieurs se demandent pourquoi nous ne tolérons pas de VTT, de [véhicules de type] côte à côte ou même de [motoneiges] sur nos terres. [...] Voici un parfait exemple de personnes irrespectueuses qui se promènent sur les terres d’autrui en se pensant dans une zec [zone d'exploitation contrôlée], indique l’entreprise dans le message qui accompagne des images de son champ ravagé.

Tenez-vous le pour dit : à l’avenir, nous serons encore moins tolérants, avertit Terres maraîchères Norvie.

Des fèves écrasées par terre avec des feuilles d'automne.

« Les bines que vous voyez par terre sont le résultat de pertes que nous devons subir », peut-on lire dans le message écrit par Terres maraîchères Norvie.

Photo : Facebook/Les Terres Maraîchères Norvie Inc.

Le président de l'Union des producteurs agricoles (UPA) de la Mauricie, Jean-Marie Giguère, indique que la situation est préoccupante. Il a remarqué qu'à l'automne, certains chasseurs ont l'habitude de circuler en VTT sans autorisation sur les terres des agriculteurs pour aller chasser dans les bois.

Lorsque des véhicules circulent l’hiver dans les champs, la neige se compacte sous le poids de la motoneige, ce qui endommage les cultures. Les dégâts apparaissent au printemps.

Les citoyens qui s'aventurent en véhicules hors route dans les champs sans en avoir l'autorisation s'exposent à des amendes.

Avec les informations de Julie Grenon

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !