•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tourisme : une meilleure saison que prévu à l’Île-du-Prince-Édouard cet automne

Coucher de soleil près d'une falaise rouge de l'Île-du-Prince-Édouard.

Un coucher de soleil près d'une falaise rouge de l'Île-du-Prince-Édouard.

Photo : Andre Audet

Les opérateurs touristiques font état d’un nombre important de réservations pour des chalets cet automne, et ce, malgré les défis de la pandémie, selon l’Association touristique de l’Île-du-Prince-Édouard.

La présidente-directrice générale de l’organisme, Corryn Clemence, se dit satisfaite de la saison jusqu'à maintenant.

C’est bien cet automne, mais nous avons vraiment hâte à l’année prochaine, quand la capacité sera de nouveau semblable à celle qu'on avait auparavant.

Une citation de :Corryn Clemence, présidente-directrice générale Association touristique de l’Île-du-Prince-Édouard

Pour Marcel Bernard, propriétaire des Chalets La Grande Basse et président de l’Association touristique Évangéline, la saison touristique automnale a commencé du bon pied.

C’est quand même très encourageant de voir qu’à l’automne il y avait quand même des demandes des gens qui veulent venir passer un séjour à l’Île-du-Prince-Édouard , se réjouit-il.

Corryn Clemence.

Corryn Clemence, présidente-directrice générale Association touristique de l’Île-du-Prince-Édouard, se dit satisfaite du début de la saison.

Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur

Les explications pour le phénomène

Selon l’Association touristique de l’île, les visiteurs qui choisissent la province insulaire s'y sentent plus en sécurité grâce aux contrôles frontaliers et aux mesures sanitaires en place.

Christine et Harnais Chartier, un couple de Montréal qui célèbre sa retraite en faisant un voyage dans les Maritimes, expliquent se sentir plus en sécurité dans la région.

Le couple, qui avait prévu de se rendre dans l’Ouest canadien, a changé d’avis à la suite de l'augmentation du nombre de cas de COVID-19 dans cette région du pays.

Nous avons fait du vélo ces derniers jours, nous sommes allés à la plage et nous avons profité du beau temps , a déclaré Christine Chartier.

Il n’y a presque pas de trafic, j’aime ça. Avec un véhicule de camping, c’est plus facile de circuler , a déclaré Harnais Chartier.

Marcel Bernard, le président de l'Association touristique Évangéline, en entrevue avec Radio-Canada.

Marcel Bernard, le président de l'Association touristique Évangéline.

Photo : Radio-Canada

Marcel Bernard avance une autre raison pour expliquer ce phénomène. C’est peut-être qu’ils se sentent plus à l’aise de voyager à l’automne parce qu’il y a moins de visiteurs que dans le mois d’août. , explique-t-il.

Le retour des excursions en autobus serait aussi un autre élément contribuant à une bonne saison touristique d’automne, selon Corryn Clemence.

À ce jour, ç’a bien été, on a encore 100 autobus qui vont venir dans les prochaines semaines , ajoute le président de l’Association touristique Évangéline, Marcel Bernard.

L’engouement vers les festivals

Bien que certains festivals aient été annulés à la suite du durcissement des règles sanitaires à l’île, l’événement Saveurs d’automne de l’Île-du-Prince-Édouard se tient toujours partout dans la province.

Les gens veulent pouvoir sortir et faire la fête.

Une citation de :Tracey Singleton, directrice du festival Saveurs d’automne

Selon la directrice de l'événement, Tracey Singleton, avant le début des activités en septembre, le festival était presque à guichets fermés pour tous les événements.

La présidente-directrice générale de l’Association touristique de l’île, Corryn Clemence, rappelle, à son tour, que les opérateurs touristiques doivent toujours composer avec une pénurie de main-d’œuvre.

Cela oblige beaucoup de nos exploitants à réduire leurs heures d’ouverture, à fermer durant certains jours, parce qu’ils ne peuvent pas offrir le type de service auquel nos visiteurs s’attendent , a-t-elle déclaré.

L’Association touristique de l’île dit avoir des plans pour créer des événements qui attireront également plus de touristes à l’hiver.

Avec des renseignements de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !