•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Netflix donne le feu vert à une 2e saison de la populaire série Sex/Life

L'homme enlace la femme dans un bar.

L'actrice Sarah Shahi et l'acteur Adam Demos de la série Netflix « Sex/Life »

Photo : Netflix

Radio-Canada

D’excellents chiffres d’audience pour Sex/Life ont motivé Netflix à renouveler cette série dramatique pour une deuxième saison, a-t-on appris lundi.

Dans une publication Instagram sur le compte officiel de la série, Netflix affirme que 67 millions de foyers ont visionné des épisodes de la série dans les quatre premières semaines suivant son lancement, en juin. La plateforme comptabilise toutes les écoutes qui durent plus de deux minutes.

« Sex/Life est un rêve devenu réalité, a affirmé la créatrice de la série, Stacy Rukeyser, dans un communiqué. De créer une émission qui porte sur la sexualité féminine bien assumée qui a attiré tant de millions de personnes est non seulement immensément amusant, mais aussi incroyablement gratifiant. »

La série érotique est inspirée du livre 44 Chapters About 4 Men (4 hommes en 44 chapitres), de B.B. Easton. On y raconte l’histoire d’une mère de deux enfants, mariée, bien rangée, qui est insatisfaite de sa vie sexuelle. Elle replonge dans ses souvenirs de la relation passionnée avec un ex dans un journal intime, ce qui vient compliquer sa relation avec son mari actuel.

La série met en vedette l’actrice Sarah Shahi. La distribution compte également les acteurs Mike Vogel et Adam Demos, et l'actrice Margaret Odette, entre autres.

Par ailleurs, Netflix a confirmé avoir commandé une troisième saison pour sa très populaire série fantastique The Witcher. La deuxième série d’épisodes doit être diffusée à compter du 17 décembre prochain.

Avec les informations de Variety

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !