•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La MRC de Rimouski-Neigette veut faire découvrir ses agriculteurs

Vue d'ensemble de la ferme avec Rimouski en arrière-plan.

Plusieurs fermes se situent près de la Ville de Rimouski (archives).

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Radio-Canada

La campagne « Savourons notre savoir-faire » a été lancée lundi matin à Rimouski et comprend un circuit gourmand prévu pour le 3 octobre prochain.

L’objectif de la MRC est double : motiver l’achat local et dynamiser le secteur agricole dans la région.

Les gens qui viennent s’installer sur notre territoire et qui ont un projet de production agricole, ce sont des gens qui s’enracinent sur notre territoire. Ce ne sont pas des gens qui vont partir s’ils trouvent un emploi dans un grand centre, note le préfet de la MRC de Rimouski-Neigette, Francis Saint-Pierre.

Sur le territoire de la MRC, on compte 200 fermes dont 70 sont situées dans les limites de la ville de Rimouski. En tout, leurs revenus annuels totalisent 72 millions de dollars.

Afin de mieux stimuler ce secteur, la MRC s’associe donc avec l’UPA pour offrir un site internet dédié à la découverte des producteurs locaux. Un circuit gourmand sera aussi organisé le 3 octobre qui permettra de visiter quatre fermes de la région.

Les quatre fermes du circuit gourmand :

  • Maître Canard (Bic)
  • Ferme Du Champ Botté (Saint-Valérien)
  • Manger Saison (Saint-Anaclet)
  • La Caboche Ferme Traditionnelle (Rimouski)

Pour François Pigeon, qui est producteur laitier et président de l’UPA pour Rimouski-Neigette, cette initiative s’inscrit dans une tendance de fond qui s'accentue avec la pandémie.

On voit que les gens sont plus sensibilisés à acheter des produits frais, des produits qui ont parcouru moins de kilométrage et qui ont moins d’impact sur l’environnement, explique-t-il.

Avec les informations de Denis Leduc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !