•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La COVID-19 refait son entrée dans des résidences privées de Chaudière-Appalaches

La Villa Pie IX à Thetford Mines avec une vue sur les balcons.

La Villa Pie IX, à Thetford Mines, compte plus d'une soixantaine d'appartements.

Photo : Radio-Canada / villa pi ix thetford mines

Le virus fait son retour dans les résidences privées de Chaudière-Appalaches, ce qui inquiète grandement la santé publique régionale. Deux secteurs sont aux prises avec les pires taux de contamination par 100 000 habitants, loin devant les autres sous-régions du Québec.

En général, la situation est inquiétante. On voit que le virus se propage dans toutes les municipalités. La circulation du virus est importante. C'est une question de temps avant que tous les territoires soient touchés, prévient la directrice de la santé publique de Chaudière-Appalaches, la Dre Liliana Romero.

Dans la MRC des Appalaches, soit la région de Thetford Mines, deux résidences privées sont en situation d'éclosion. Il s'agit du Manoir Frontenac et de la Villa Pie IX.

C'est une situation très inquiétante, parce que le virus touche maintenant les personnes âgées. Avant, on voyait que ça touchait les jeunes [et] les adultes, mais maintenant on a des cas chez les 70 ans et plus.

Une citation de :Dre Liliana Romero

La Manoir Frontenac compte présentement sept cas, selon Marc Gauthier, porte-parole de l'établissement. Les gens se portent bien, selon lui.

Tous avaient reçu deux doses de vaccin. Les personnes infectées sont confinées à leur chambre. Les autres peuvent circuler librement.

Le Manoir Frontenac de Thetford Mines.

Le Manoir Frontenac de Thetford Mines compte 7 cas de COVID-19.

Photo : Radio-Canada

Ça m'inquiète beaucoup, parce que les impacts sont significatifs au niveau de l'état de santé des résidents, ajoute la médecin. On doit s'attendre à avoir au cours des prochains jours plus d'hospitalisations, plus de décès, et ça, c'est très malheureux.

Malgré l'efficacité du vaccin, certaines personnes âgées ont de la difficulté à développer une immunité. On est rendu à une étape où il faut se demander si un rappel du vaccin dans cette population est nécessaire, conclut la directrice.

Pires endroits du Québec

Le réseau local de services (RLS) de santé de Thetford est aux prises avec le pire bilan des sous-régions de la province, avec 252 cas par 100 000 habitants.

Vient ensuite la RLS de Beauce, avec 211 cas par 100 000 habitants.

En comparaison, aucune sous-région de la région de Montréal ne dépasse les 190 cas par 100 000 habitants.

C'est sûr que chaque cas est de trop, croit Marc-Alexandre Brousseau, maire de Thetford Mines. C'est quelque chose qui a monté rapidement. C'est un dur rappel que, tant que le virus circule, il peut y avoir des éclosions.

Le maire de Thetford Mines, Marc-Alexandre Brousseau.

Le maire de Thetford Mines, Marc-Alexandre Brousseau

Photo : Radio-Canada/Pierre-Alexandre Bolduc

Lueur d'espoir pour le maire : le taux de vaccination dans la région de Thetford est plus élevé qu'ailleurs dans la province et la région. Ça aide probablement à diminuer les impacts, mais reste qu'il faut poursuivre les gestes barrières. Reste que les gens doivent continuer à se faire vacciner, ajoute M. Brousseau.

Port du masque obligatoire

Dès lundi, le port du masque redevient obligatoire dans les résidences privées pour personnes âgées (RPA) de plusieurs MRC, notamment de la Beauce, des Etchemins et des Appalaches, lors des déplacements et dans les aires communes à l'intérieur.

Le masque sera également obligatoire dans les écoles de la MRC Robert-Cliche à compter de mardi.

Au début du mois, le gouvernement a imposé le port du masque en classe aux élèves qui fréquentent les écoles primaires et secondaires des Appalaches, de Beauce-Sartigan et des Etchemins, et ce, en raison de la situation épidémiologique.

Neuf écoles sont actuellement en éclosion et deux personnes sont hospitalisées en raison de la COVID-19 dans la MRC des Appalaches.

On voit qu'il y a un grand pourcentage des personnes non vaccinées, indique la Dre Romero.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !