•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le niveau de plusieurs rivières « désespérément » bas en été à Terre-Neuve

Un filet d'eau s'écoule entre les pierres qui tapissent le lit asséché de la rivière.

La rivière Terra Nova était asséchée en août 2021.

Photo : Gracieuseté/John Baird

Radio-Canada

Le faible niveau des eaux de plusieurs rivières dans le centre de Terre-Neuve durant l’été peut entraîner des conséquences à long terme, selon un scientifique.

Craig Purchase, professeur de biologie à l’Université Memorial, indique qu’il est allé à son lieu de pêche habituel en amont du lac Terra Nova durant la fin de semaine de la fête du Travail.

Les eaux à cet endroit atteignent normalement la hauteur de la taille, mais à ce moment elles n’avaient que de 5 à 7 cm de profondeur, précise M. Purchase.

Le niveau des eaux des rivières de Springdale à Clarenville était désespérément bas depuis la fonte des neiges, affirme le professeur Purchase.

Les pluies au cours des deux dernières semaines ont augmenté le niveau des eaux de la plupart des rivières, mais non celles de Terra Nova, souligne-t-il.

Les bénévoles qui surveillent les indicateurs de niveau d’eau de la rivière Terra Nova confirment que les conditions ont été sèches et désastreuses pour le saumon.

John Baird, dirigeant de la société Freshwater-Alexander Bays Ecosystem, estime que le niveau des eaux de cette rivière était en moyenne 70 % inférieur à la normale des mois de juin à août.

Conséquences pour la faune aquatique

Le faible niveau des eaux inquiétait les pêcheurs à la ligne avant les conditions observées durant l'été.

Selon le ministère des Pêches et des Océans, environ la moitié du nombre habituel de saumons était de retour dans le bas de la rivière Terra Nova, soit près de 2300 saumons au 12 septembre contre 4774 à la même date l’année précédente.

Un été chaud et des pluies faibles peuvent entraîner de sérieuses conséquences sur la vie aquatique, selon le professeur Craig Purchase. La présence de saumons morts dans les rivières a été signalée dans tout le centre de Terre-Neuve, souligne-t-il.

Les saumons juvéniles se retrouvaient concentrés dans les endroits aux eaux plus profondes et fraîches. Ils étaient plus facilement accessibles à leurs prédateurs, comme la loutre et le vison, explique M. Purchase.

Un saumon nage près du fond d'une rivière.

Les saumons qui remontaient le bas de la rivière Terra Nova étaient presque deux fois moins nombreux en 2021 comparativement à 2020, selon Pêches et Océans Canada (archives).

Photo : Fédération du saumon de l'Atlantique/Nick Hawkins et Tom Cheney

La source de nourriture des poissons était aussi touchée. Le lit asséché des rivières était défavorable aux insectes aquatiques. Puisque certains de ces insectes ont un cycle de vie pluriannuel, la nourriture des saumons risque de se faire rare à long terme, selon le biologiste.

Tandis que les eaux semblent remonter dans les autres rivières, le saumon a encore du temps pour se reproduire, affirme M. Purchase. La plupart des saumons naissent à la fin d’octobre. Mais les saumons risquent de ne pas pouvoir se déplacer dans les rivières aussi loin qu’ils le font habituellement, ajoute-t-il. Ils risquent de se concentrer à certains endroits, ce qui n’est pas idéal pour eux et pour la croissance de leur progéniture.

Une tendance depuis quelques années

Les conditions de l’été 2021 sont préoccupantes et il s’agit d’une tendance, selon le professeur Purchase.

Les données recueillies par les bénévoles indiquent la même chose. Selon John Baird, le niveau des eaux des rivières était faible durant quatre des dix dernières années, et l’été 2021 était le pire de cette période.

M. Baird dit qu’il faut prendre des mesures pour réduire l’impact des changements climatiques sur les rivières, par exemple revoir l’utilisation des terres et des forêts ainsi que les cours d’eau importants pour les poissons et qui doivent être protégés.

Avec les renseignements de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !