•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le masque redevient obligatoire dans les aires communes de certaines RPA du Québec

Une femme âgée s'apprête à mettre son masque contre la COVID-19.

Le masque est de retour dans les aires communes de certaines RPA au Québec.

Photo : Radio-Canada / LOIC VENANCE

Radio-Canada

Les occupants des résidences privées pour aînés (RPA) de plusieurs régions du Québec doivent à nouveau porter le masque lorsqu'ils se déplacent dans l'immeuble, lorsqu'ils utilisent l'ascenseur et lorsqu'ils fréquentent les espaces communs intérieurs.

Cette mesure est entrée en vigueur lundi après une recommandation des autorités de santé publique formulée vendredi.

Pour l'heure, elle touche les régions de la Mauricie, du Centre-du-Québec, de l'Estrie, de Montréal, de l'Outaouais, de Laval, de Lanaudière, des Laurentides et de la Montérégie. Dans la région de Chaudière-Appalaches, seules les MRC des Appalaches, de Beauce-Sartigan, de Robert-Cliche et des Etchemins sont visées.

À l'annonce de la nouvelle mesure la semaine dernière, le Regroupement québécois des résidences pour aînés (RQRA) s'est interrogé sur sa pertinence dans le contexte où seuls les visiteurs vaccinés seront autorisés à entrer dans les RPA à compter du 15 octobre.

Beaucoup trop d'aînés vont pâtir d'une mesure qui ne les concerne pas, a déploré Yves Desjardins, président-directeur général du RQRA, par voie de communiqué.

Le taux de vaccination dans les 1712 RPA du Québec atteint 95 %, selon le RQRA, qui souligne que seulement 67 résidents dans 20 RPA étaient atteints de la COVID-19 en date de vendredi et que de ce nombre, 32 étaient dans une seule RPA.

Dans son communiqué, le ministère de la Santé et des Services sociaux a expliqué que cette mesure s'inscrivait dans le contexte d'une quatrième vague de cas et de circulation croissante du variant Delta.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !