•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : Ottawa se tient prêt à venir en aide à la Saskatchewan

Health Minister Patty Hajdu has granted several dozen exemptions to patients and even some therapists to use the psychedelic compound in magic mushrooms.

La ministre de la Santé Patty Hajdu indique que le gouvernement fédéral se tient prêt à venir en aide à la Saskatchewan pour faire face à la résurgence de cas de COVID-19.

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

Radio-Canada

La ministre fédérale de la Santé, Patty Hajdu, a déclaré que le gouvernement fédéral est prêt à prêter main-forte à la Saskatchewan, qui fait face à une recrudescence de cas de COVID-19, mais on ignore si la province demandera formellement cet appui.

La COVID-19 ne semble pas vouloir ralentir en Saskatchewan, causant des interruptions de services dans le système de santé, y compris en ce qui concerne les dons d’organes et les traitements contre le cancer.

Dans un message sur Twitter, vendredi, Patty Hajdu a écrit qu’elle avait parlé avec le ministre provincial de la Santé, Paul Merriman, pour m’assurer qu’il sait que le gouvernement fédéral sera là pour aider les gens de la Saskatchewan pendant cette crise sanitaire. Nous nous tenons prêts à aider, là où seront les besoins.

Dimanche, la ministre a déclaré à CBC que la Saskatchewan n’avait pas encore formellement demandé l’aide d’Ottawa. Mais nous serons prêts dès qu’ils se manifesteront, dit-elle.

La ministre n’a pas précisé si c’était elle ou son homologue provincial qui avait amorcé leur conversation téléphonique, vendredi, mais elle a indiqué qu’ils avaient une bonne relation et que ce rendez-vous avait été apprécié des deux côtés.

La ministre précise que des appuis d'Ottawa sont déjà en place, citant le financement de sites d'isolement sécuritaires et les 63 employés prêtés pour le traçage de contacts.

Le plus pressant, pour le moment, dit-elle, est de planifier l’envoi de personnel infirmier, de médecins et d’autres spécialistes pour aider, si les hospitalisations continuent d’augmenter.

Le gouvernement provincial n’avait pas répondu, dimanche, à une demande de CBC voulant savoir s’il a l'intention de demander l’aide du gouvernement fédéral.

Avec des informations de Yasmine Ghania

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !