•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les voitures électriques gagnent en popularité au Manitoba selon leur association

Robert Elms est dans un stationnement, entouré de voitures.

Robert Elms, président de l’Association des véhicules électriques du Manitoba, estime que la province est un endroit idéal pour conduire de telles voitures.

Photo : Radio-Canada / Randall McKenzie

Radio-Canada

Les amateurs de véhicules électriques de Winnipeg ont pu se rassembler pour le manitobaEVfest 2021, samedi. Cet événement annuel leur permet d’échanger entre eux et de montrer au public les avantages de conduire une voiture qui ne consomme pas d’essence.

Ce rassemblement est organisé par l’Association des véhicules électriques du Manitoba. Son président, Robert Elms, estime qu’il y a eu récemment un engouement pour ces voitures dans la province.

Cette croissance de leur popularité se produit rapidement maintenant, affirme-t-il.

Il dit que l’an dernier, plus de 600 Manitobains possédaient une voiture électrique. Il estime qu’il y en aura plus de 1000 d’ici la fin de l’année.

Les fabricants d’automobiles sont aussi plus nombreux à offrir des voitures électriques, ce qui aide à accélérer la transition vers ce type de voitures, dit Robert Elms.

Il espère que le manitobaEVfest, qui se déroulait dans le stationnement du magasin Ikea cette année, aura lui aussi un effet d’entraînement auprès du public. Nous voulons que le public sache ce qui rend les voitures électriques si incroyablement spéciales, dit-il.

Le Manitoba est vraiment l’endroit parfait pour conduire une voiture électrique, affirme-t-il. L’électricité coûte moins cher que l’essence, le moteur de la voiture se réchauffe plus vite en hiver que dans le cas des voitures traditionnelles, et on n’a pas à s’inquiéter de l'endroit où on pourra trouver du carburant.

Un Manitobain qui fait la transition vers une voiture électrique va épargner plus de 200 $ par an simplement parce que l’essence est chère, dit-il, ajoutant que les voitures électriques nécessitent moins d’entretien que les voitures propulsées à l’essence, dont il faut, par exemple, changer l’huile régulièrement.

Robert Elms dit avoir conduit presque tous les modèles de voitures électriques sur le marché; il sait donc de quoi il parle, affirme-t-il, réitérant que le Manitoba est fait pour les voitures électriques.

Avec les informations de Randall McKenzie, CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !