•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fibrose kystique : le trikafta sera couvert par l’Ontario, l’Alberta et la Saskatchewan

L'homme de 38 ans a obtenu de différents médecins la même prescription.

En juin, Santé Canada a approuvé l’administration du trikafta pour les patients âgés de 12 ans et plus.

Photo : Shutterstock

Radio-Canada

L’Ontario, l’Alberta et la Saskatchewan ont annoncé vendredi qu’elles couvriront les frais du trikafta, un nouveau médicament qui, selon des experts, pourrait révolutionner le traitement de la fibrose kystique.

Dans ces trois provinces, les patients admissibles n’auront pas à payer pour ce médicament, qui coûte environ 300 000 $ par an.

Cette annonce réjouit l’organisme Fibrose kystique Canada, qui fonde beaucoup d'espoir dans le trikafta.

Nous pensons que [cette décision] prépare le terrain et établit un précédent, pour que les autres provinces suivent aussi rapidement que possible, dit le directeur en chef des activités scientifiques de Fibrose kystique Canada, Dr John Wallenburg.

Le Dr Wallenburg qualifie le trikafta de plus grande innovation dans le traitement de la fibrose kystique. Des recherches donnent à penser que le médicament pourrait être efficace auprès de 90 % des patients, note-t-il.

Il estime que cette trithérapie pourrait avoir des bienfaits majeurs parce qu’elle cible les protéines qui causent l’accumulation du mucus bloquant les poumons et le système digestif.

Par son mécanisme, ce médicament est différent de tout ce que les gens ayant la fibrose kystique ont pu obtenir jusqu’ici, dit-il. Nous avons traité les symptômes de la maladie pendant des décennies, et ce faisant, nous avons eu de bons résultats, mais ça, c’est un médicament qui corrige les défauts à la base [de la maladie].

L’annonce des trois provinces intervient une semaine après que l’Alliance pancanadienne pharmaceutique, qui négocie les prix des médicaments pour le compte des provinces et territoires, se soit entendue avec la firme Vertex Pharmaceuticals sur le coût et les conditions d’une couverture du trikafta par ces gouvernements.

Les provinces qui ont placé le trikafta sur la liste des médicaments qui pourraient être couverts par leurs programmes n’avaient pas précisé les critères d’admissibilité. L’Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé (ACMTS) avait, cependant, publié une ébauche de recommandations proposant de restreindre le traitement aux patients qui ont moins de 90 % de fonction pulmonaire.

En juin, Santé Canada a approuvé l’administration du trikafta pour les patients âgés de 12 ans et plus, après une longue campagne pour le rendre disponible au pays.

Le Dr Wallenburg croit que la pression publique a aidé à accélérer la prise en charge du trikafta par le système d'établissement des coûts des médicaments, qui est complexe.

Fibrose kystique Canada estime à 4300 le nombre de Canadiens atteints par cette maladie.

Avec les informations d'Adina Bresge, CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !