•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fin de saison pour le marché public de Rouyn-Noranda

Le marche public de Rouyn-Noranda termine la saison le 25 septembre.

Le marche public de Rouyn-Noranda termine la saison le 25 septembre.

Photo : Radio-Canada / Boualem Hadjouti

Radio-Canada

La saison du marché public de Rouyn-Noranda a pris fin samedi.

L'événement lancé le 26 juin dernier accueillait tous les samedis matin de 15 à 20 exposants, des producteurs agricoles et les transformateurs artisans de la région.

L'achalandage a atteint un sommet, avec environ 9 000 visiteurs depuis le début de la saison contre 6-mille en moyenne les dernières années.

L'agente de développement à la SADC de Rouyn-Noranda et coordonnatrice du marché public, Julie Gauthier.

L'agente de développement à la SADC de Rouyn-Noranda et coordonnatrice du marché public, Julie Gauthier.

Photo : Radio-Canada / Boualem Hadjouti

L'agente de développement à la SADC de Rouyn-Noranda et coordonnatrice du marché public, Julie Gauthier, croit que les gens sont de plus en plus attirés par les produits locaux.

Vraiment une belle saison, on a eu une augmentation de l'achalandage cette année, dit-elle. Ça n'a j'aimais été atteint, on sent l'engouement pour l'achat des produits de proximité, encourager l'achat local. Les gens sont de plus en plus conscientisés, d'où provient ma nourriture, de quelle façon c'est poussé, cultivé et transformé, la provenance des produits, je pense qu'il y a un bel engouement pour nos produits du terroir.

Jean-Philippe Clément de la ferme Melliflore de Rouyn-Noranda

Jean-Philippe Clément de la ferme Melliflore de Rouyn-Noranda

Photo : Radio-Canada / Boualem Hadjouti

Jean-Philippe Clément de la ferme Melliflore de Rouyn-Noranda participe pour la 4e année au marché public.

Lui aussi a remarqué qu'il y a une forte demande pour ses produits.

Ce qui arrive c'est que nous on est en croissance. On augmente notre cheptel de colonies, en octobre, novembre il n'y a plus de miel. C'est un heureux problème, explique le responsable.

La clientèle est là elle achète tous nos produits. Nous on vend strictement à l'intérieur de la région, particulièrement à Rouyn-Noranda, puis on est en circuit court, on n'est pas dans les grandes surfaces, que dans certaines petites boutiques ciblées pour éviter qu'il y ait une trop grosse abondance. On a aussi notre magasin à la ferme, ajoute-t-il. Ce qui fait que les consommateurs sont là, ils achètent tous nos produits et chaque année, on augmente, mais on fait face au même problème on arrive à une pénurie en fin de saison. On n'est pas capable de terminer l'année avec un stock.

Les responsables du marché public travaillent avec la Ville pour trouver un emplacement permanent pour les exposants.

Le marché public d'Amos a pris fin jeudi, celui de Barraute le 17 septembre. Le marché de Palmarolle a fermé le 3 septembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !