•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un accident d’hydravion fait deux morts à Ferme-Neuve, dans les Laurentides

Les gyrophares d'une voiture de police.

Le décès des deux passagers de l'appareil a été constaté à leur arrivée à l'hôpital.

Photo : Radio-Canada / Danny Gosselin

La Presse canadienne

Des enquêteurs du Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) étaient attendus samedi à Ferme-Neuve, dans les Laurentides, où un accident d'hydravion a fait deux morts.

Les circonstances de l'accident demeurent nébuleuses pour le moment et une enquête de la Sûreté du Québec (SQ) est en cours.

Des appels au 911 vendredi, vers 14 h, ont alerté les services d'urgence au sujet d'un hydravion renversé sur la rivière du Lièvre, près du rang 1 de Würtele.

Les services d'urgence se sont rendus sur les lieux et ont découvert que deux personnes étaient à l'intérieur de l'appareil.

Il y avait deux personnes qui prenaient place dans le petit appareil. Elles ont été transportées vers un centre hospitalier de la région dans un état très critique, où, malheureusement, leur décès a été constaté.

Une citation de :La sergente Audrey-Ann Bilodeau, porte-parole de la SQ

Les victimes sont un homme de 75 ans et une femme de 72 ans. Leur identité n'a pas été révélée dans l'immédiat.

Les enquêteurs du BST étaient attendus sur place samedi pour analyser la scène et l'appareil.

Ils seront évidemment accompagnés des enquêteurs des crimes majeurs de la Sûreté du Québec, et l'enquête devrait se poursuivre dans la journée, a précisé la sergente Bilodeau.

Il ne semble pas y avoir de témoins de l'événement. Il est difficile de dire pour l'instant si l'appareil s'est abîmé dans le plan d'eau ou s'il a raté sa manœuvre au décollage.

L'enquête du BST devra notamment se pencher sur la séquence des événements.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.