•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Éclosion de COVID-19 au Centre de détention provisoire d’Edmonton

La façade de la prison.

Vendredi, 43 détenus avaient déjà été déclarés positifs.

Photo :  CBC / Scott Neufeld

Radio-Canada

Services de santé Alberta (AHS) confirme que le Centre de détention provisoire d’Edmonton est aux prises avec une éclosion de COVID-19 qui avait déjà atteint 43 détenus vendredi.

Le porte-parole d’AHS, Kerry Williamson, explique que l’éclosion a été déclarée le 8 septembre, ce qui veut dire que la prison comptait déjà, selon les normes en vigueur, au moins cinq cas confirmés.

Beaucoup de gens ont la COVID-19 dans cet environnement où ils n’ont pas la capacité de se protéger, soutient l’avocate et directrice du Conseil canadien des avocats de la défense, Deborah Hatch, dont certains clients sont détenus au Centre de détention provisoire.

J’ai demandé si, puisqu’une éclosion a été déclarée, tous les détenus subissent maintenant un test de dépistage, mais je n’ai pas obtenu de réponse, explique-t-elle.

Selon Me Hatch, les avocats de la défense sont inquiets pour leur propre sécurité, ainsi que pour celle de leurs clients et de leurs familles.

Puisque le SRAS-CoV-2 peut se transmettre entre les détenus et les membres du personnel de la prison, ne pas savoir si le dépistage est systématique empêche les avocats de la défense de prendre certaines décisions de façon éclairée, dit-elle.

Nous voulons être certains de pouvoir continuer à nous présenter en cour, de représenter nos clients et de travailler en sécurité à nos bureaux, mais nous ne pouvons pas le faire si nous n’avons pas l’information adéquate.

Elle explique toutefois que les services correctionnels lui ont dit que tous les nouveaux détenus sont mis en quarantaine pendant 14 jours à leur arrivée.

Le ministère de la Justice n’a pas répondu aux questions de CBC à propos du nombre de cas, du dépistage et des mesures d’hygiène au Centre de détention provisoire d’Edmonton.

Avec les informations de Natasha Riebe

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !