•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un parc communautaire pourrait voir le jour à l’Isle Madame au printemps prochain

Un plan du parc pour enfants, avec des glissoires et des jeux.

Le nouvel espace de loisirs coûterait environ 750 000 dollars.

Photo : Gracieuseté de Association du développement communautaire d’Arichat

Radio-Canada

Les habitants de l’Isle Madame, en Nouvelle-Écosse, organisent des activités de collecte de fonds afin de créer un parc communautaire rassembleur et accessible à tous. Ce projet devrait inciter les jeunes familles à s’installer puis à demeurer sur l’île, où il n’y a que peu d’attractions familiales pour l’instant.

Les résidents insulaires travaillent depuis deux ans à la concrétisation de ce rêve. Ils vendent ainsi du homard et des objets artisanaux aux enchères. La loterie de cartes Chasse à l’as est également organisée depuis plus de six mois.

Un plan du parc avec sept espaces principaux, dont une aire de jeux et un parc à chiens.

Au centre du parc communautaire, il y aurait une aire de jeux accessible, une patinoire, des équipements d'exercice en plein air ainsi que des parcs pour chiens. Un sentier de marche encerclerait le tout.

Photo : Gracieuseté de l'Association du développement communautaire d’Arichat

Grâce à ses installations, le parc devrait faciliter la vie de tous. Un parent pourrait emmener son enfant jouer à la pataugeoire ou à l'aire de jeux, puis faire des tours de piste pendant ce temps. Les personnes âgées et les autres marcheurs pourraient quant à eux emprunter un sentier facile d’accès.

Les propriétaires de chiens et les mordus de l’entraînement extérieur auraient aussi leur place.

Un facteur de rétention des jeunes familles

L'Isle Madame, située au large de la côte sud-ouest de l’île du Cap-Breton, compte environ 4000 résidents.

La population est vieillissante à l'Isle Madame.

La population de l’Isle Madame, déjà faible, est vieillissante, selon une étude publiée en 2018 par le Conseil de développement économique de la Nouvelle-Écosse (archives).

Photo : Radio-Canada

Selon le vice-président de l’Association du développement communautaire d’Arichat – le regroupement de citoyens à l’origine du projet –, l’Isle Madame semble manquer de ressources.

Il n'y a pas beaucoup d'attractions pour garder les jeunes familles dans la région.

Une citation de :Brandon Boudreau, vice-président bénévole de l’Association du développement communautaire d’Arichat

Nous avons un terrain de jeu local où j'avais l'habitude de jouer, mais il y a quelques années, il a été jugé dangereux et aucun argent n'a été investi pour le rénover, explique ce père de famille âgé de 28 ans.

D’autres vieux terrains de jeux se trouvent sur l’île. Du côté des magasins, il n’y en a que quelques-uns, dont la Co-op, où la plupart des gens font leur épicerie. Pour le reste, il faut compter 45 minutes de route pour se rendre à Port Hawkesbury et près de deux heures pour gagner Sydney.

Selon Brandon Boudreau, un nouveau parc communautaire inciterait les jeunes familles à s'installer à l'Isle Madame.

Plusieurs membres de l'association recherchent et demandent des subventions. Ils espèrent construire le parc au printemps 2022, étape par étape, au fur et à mesure que l'argent sera amassé.

D’après un texte de Jon Tattrie de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !