•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une fusillade fait une victime à Montréal

Des autopatrouilles du SPVM.

Un périmètre de sécurité dressé par le SPVM.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Wagner

La Presse canadienne

Des Montréalais ont encore une fois été réveillés par des coups de feu, soit quelques heures à peine après l'annonce de la création de la nouvelle escouade Centaure pour lutter contre le trafic des armes à feu au Québec.

Des appels au 911 vers 4 h 15 samedi matin signalaient que des coups de feu avaient été tirés sur la rue de Sève, près de l'intersection avec la rue Drake, dans l'arrondissement du Sud-Ouest.

Lorsque les policiers arrivent sur les lieux, ils patrouillent les environs et vers 4 h 30, des douilles sont retrouvées au sol, a confirmé l'agente Caroline Chèvrefils, porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Aucune victime et aucun suspect n'a été localisé. La scène a été protégée pour les enquêteurs ainsi que pour les techniciens en identité judiciaire afin qu'ils puissent l'analyser et tenter de comprendre les circonstances exactes de cet évènement, a indiqué la porte-parole du SPVM.

À peu près au même moment, un homme blessé par balles s'est rendu par ses propres moyens dans un hôpital de la métropole. L'homme a succombé à ses blessures et le SPVM enquête sur cette affaire pour déterminer les circonstances de ce qui semble être un meurtre.

Il n'était pas possible dans l'immédiat de dire si les deux évènements avaient un lien.

Les circonstances et le lieu entourant cet évènement sont présentement inconnus. L'enquête est en cours, a indiqué l'agente Chèvrefils.

Un policier à bord d'une autopatrouille du SPVM.

Un policier à bord d'une autopatrouille du SPVM près d'un périmètre de sécurité après un appel signalant des tirs de coups de feu.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Wagner

La violence liée aux armes à feu se fait plus visible à travers la province, particulièrement dans l'est de Montréal. Le nombre de tentatives de meurtre commises avec une arme à feu a quadruplé dans la métropole en 2020 par rapport à 2016.

La ministre de la Sécurité publique Geneviève Guilbault a annoncé vendredi que Québec allait consacrer 90 millions de dollars à l'embauche d'une centaine de policiers et d'experts pour lutter contre la violence liée aux armes à feu.

L'opération CENTAURE mise sur la collaboration de plusieurs corps policiers, dont la Sûreté du Québec (SQ), la Police provinciale de l'Ontario (OPP), l'Association des directeurs de police des Premières Nations et Inuits du Québec, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) ainsi que la Homeland Security aux États-Unis.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !