•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fraude de 2,2 M$ : 6 ans de prison pour une ancienne employée de BMO

Lucie Talbot-Chapdelaine marchant dans le palais de justice de Sherbrooke.

Le juge a condamné Lucie Talbot-Chapdelaine à six ans de prison.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Lucie Talbot-Chapdelaine, une ancienne employée de la banque BMO de Cookshire-Eaton, a plaidé coupable d'une accusation de fraude vendredi au palais de justice de Sherbrooke. La femme de 69 ans a reconnu avoir fait 86 victimes sur une période de 17 ans et les avoir fraudées pour un montant totalisant 2,2 millions $.

Lucie Talbot-Chapdelaine empruntait des montants d’argent à des clients en leur promettant des taux d’intérêt élevés. Elle se servait de son statut d’employée à la BMO pour convaincre ses victimes de lui confier leurs économies en leur laissant croire qu'elle avait accès à des taux d'intérêt préférentiels, ce qui était faux.

Au fil des années, elle payait des intérêts à certains et sollicitait d'autres personnes. Les millions amassés au fil des ans n'ont toutefois pas servi à financer un train de vie luxueux : elle a plutôt été prise dans un tourbillon en tentant de rembourser les investisseurs.

Tout ça part du fait qu'au début des années 2000, il y a eu un changement dans le train de vie de madame, provoqué d'après ce que j'ai compris par la retraite de son conjoint, explique son avocat Patrick Fréchette. C'est ce qui a amené une situation d'endettement de laquelle elle ne s'est jamais sortie.

Chaque fois, c'était d'aller chercher un certain montant d'argent de la part de clients ou de [membres] de famille ou d'amis pour essayer de garder la tête hors de l'eau, rembourser des intérêts qu'elle avait promis à l'un ou à l'autre.

Une citation de :Me Patrick Fréchette, avocat de la défense

Son stratagème s'est toutefois effondré. Elle s’est endettée et a fait faillite en 2018. Des clients l'ont ainsi dénoncée.

En pleurs devant le tribunal, Lucie Talbot-Chapdelaine a dit regretter ses actions et être consciente du mal qu'elle a fait. Je suis en mille miettes, je m'excuse sincèrement, a-t-elle déclaré, ajoutant qu'elle souhaite sérénité et santé aux victimes.

Elle écope de six ans de prison, une peine sévère en matière de fraude. Les victimes restent cependant amères parce qu'elles ne reverront jamais la couleur de leur argent investi, Lucie Talbot-Chapdelaine n'ayant pas à les rembourser en raison de sa faillite.

Lucie Talbot-Chapdelaine est escortée par des officiers, menottes aux poings, vers la prison.

Lucie Talbot-Chapdelaine a quitté le palais de justice de Sherbrooke menottes aux poings.

Photo : Radio-Canada

Des rêves partis en fumée

Un couple, qui a demandé de garder l'anonymat, soutient avoir perdu 62 000 $. Aujourd'hui, il vit uniquement grâce au chèque de pension du gouvernement, ses économies s'étant complètement envolées.

On s'est fiés sur elle. Elle avait de bonnes paroles. On s'est fait prendre au piège [...] Ça m'a jeté à terre complètement, j'étais découragé, confie l'homme.

J'ai été sans manger, sans dormir pendant presque un mois, renchérit sa femme. Je me demandais ce qu'on allait faire pour vivre.

La banque BMO de Cookshire-Eaton.

Lucie Talbot-Chapdelaine travaillait à la banque BMO de Cookshire-Eaton.

Photo : Radio-Canada

Le couple soutient qu'il a vécu des moments très difficiles et que plusieurs de ses rêves se sont effondrés. On aimait voyager, souligne l'homme, mais on ne peut plus se le permettre, on ne peut se permettre rien d'autre, d'ailleurs, déplore la femme.

C'est tout mon fonds de pension que j'avais mis de côté. Elle a réussi à venir chercher l'argent qu'on avait [...] Quand j'en parle, j'ai la rage au coeur.

Une citation de :Victime de Lucie Talbot-Chapdelaine

Avec les informations de Marion Bérubé

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !