•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élections au Nunavut : cinq députés sortants élus sans opposition

Une pancarte électorale du candidat Adam Arreak Lightstone devant une rue d'Iqaluit.

Les résidents du Nunavut devront se rendre aux urnes le 25 octobre. Les Nunavummiut avaient jusqu’à vendredi pour soumettre leur déclaration de candidature au bureau de scrutin de la circonscription qu’ils souhaitaient représenter.

Photo : Radio-Canada / Matisse Harvey

À la clôture des dépôts de candidature aux élections territoriales du Nunavut, cinq candidats ont été élus sans opposition. Les résidents du Nunavut avaient jusqu’à vendredi pour soumettre leur déclaration de candidature au bureau de scrutin de la circonscription qu’ils souhaitaient représenter en vue des élections du 25 octobre.

Environ quatre ans après les dernières élections territoriales, les Nunavummiut devront se rendre aux urnes pour élire les députés qui les représenteront dans les 22 circonscriptions du territoire.

En tout, il y a 58 candidats déclarés, selon la liste finale publiée par Élections Nunavut.

Ailleurs sur le web :

Pour consulter la liste complète des candidats déclarés dans chaque circonscription, cliquez ici (Nouvelle fenêtre).

Radio-Canada n'est pas responsable du contenu des sites externes.

Ceux qui aspirent à devenir candidats avaient précisément jusqu’à 14 h (heure locale) pour envoyer leur déclaration, puis jusqu’à 17 h (heure locale) pour la retirer, s'ils le voulaient.

Le directeur général d’Élections Nunavut, Dustin Fredlund, explique que beaucoup de personnes ont tendance à envoyer leur demande le jour de la clôture.

Généralement, le dernier jour, nous voyons environ la moitié des candidats se présenter, dit-il, en ajoutant qu’il y a en moyenne 70 candidats par élection.

Toutes les circonscriptions ont au moins un candidat. Si une circonscription n’a pas de candidats déclarés à l’heure limite [...] à 14 h, heure locale, alors il faut déclencher des élections partielles ultérieurement, précise Dustin Fredlund.

La circonscription d'Aivilik, qui englobe les communautés de Naujaat et de Coral Harbour, est celle qui compte le plus de candidats.

Cinq candidats sont élus sans opposition, puisqu'ils étaient les seuls à se présenter dans leur circonscription :

  • Joe Savikataaq, candidat élu et premier ministre sortant dans la circonscription d'Arviat Sud
  • David Akeeagok, candidat élu et ministre sortant dans la circonscription de Quttiktuq
  • Margaret Nakashuk, candidate élue et ministre sortante dans la circonscription de Pangnirtung
  • David Joanasie, candidat élu et ministre sortant dans la circonscription Baffin Sud
  • John Main, candidat élu et député sortant dans la circonscription d'Arviat Nord-Whale Cove

Selon le directeur d’Élections Nunavut, l'élection de candidats sans opposition survient, en moyenne, une à deux fois à chaque élection territoriale.

Cinq députés ont annoncé publiquement qu’ils ne prévoyaient pas de briguer un nouveau mandat.

C’est notamment le cas de l’ancien président de l’Assemblée et député d’Aggu, Paul Quassa, qui a aussi été le quatrième premier ministre du Nunavut, de même que de la députée sortante de la circonscription Iqaluit-Niaqunnguu, Pat Angnakak, qui a été tenté de se faire élire aux élections fédérales du 20 septembre, mais n’a pas remporté la course.

Bannière teaser du dossier élections Nunavut 2021.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !