•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec 21 promet une rigueur budgétaire inspirée de la mairesse Boucher

Jean-François Gosselin lors d'un point de presse à l'extérieur.

Jean-François Gosselin promet d'exercer un contrôle rigoureux sur les dépenses s'il est élu à la mairie de Québec le 7 novembre.

Photo : Radio-Canada

Le chef de Québec 21, Jean-François Gosselin, s’engage à « ramener la rigueur budgétaire » à l’Hôtel de Ville s’il est porté au pouvoir afin que chaque contribuable « en ait pour son argent ». Le candidat à la mairie compte même s’inspirer de la défunte mairesse Andrée P. Boucher, reconnue pour le contrôle serré qu’elle exerçait sur les dépenses publiques.

L'image que j'ai en tête, c'est Mme Boucher qui arrive avec ses dossiers puis avec ses sommaires décisionnels marqués au crayon marqueur, puis de venir demander aux fonctionnaires : "Pourquoi ça coûte ça? Qu'est-ce qu'on peut faire autrement?", se remémore M. Gosselin.

Il reproche à l’administration du maire sortant, Régis Labeaume, qui a succédé à Mme Boucher à la mairie en 2007, de ne pas toujours avoir eu à l’esprit le même souci de rentabiliser le plus possible chaque dollar dépensé.

L'ancienne mairesse de Québec, Andrée Boucher, en 2005.

Andrée P. Boucher a été mairesse de Sainte-Foy de 1985 à 2002. À la suite des fusions municipales, elle a été élue à la mairie de Québec en 2005. Elle est décédée subitement au cours de son mandat, en 2007 (archives).

Photo : La Presse canadienne / ARCHIVES/Tom Hanson

Le chef de Québec 21 cite en exemple la construction d’une station tempérée du RTC à plus d’un million de dollars et le projet d’investir 600 000 $ pour aménager deux espaces canins.

On est pour les parcs à chiens. Ça fait quatre ans qu'on en demande à l'Hôtel de Ville, mais 300 000 $ pour une clôture? La Ville possède déjà le terrain, il n'y aura pas d'eau, il n'y aura pas d'électricité, mais ça va coûter 300 000 $? [Avec] nous, ça n’arrivera pas des projets comme ça, [et] des abribus à 1,2 million, ça n'arrivera pas non plus, assure le chef de Québec 21.

On est conscients que les citoyens travaillent dur, triment dur, paient leurs taxes [et] on veut s'assurer qu'ils en aient pour leur argent et nous allons gérer l'argent des citoyens comme si c'était le nôtre.

Une citation de :Jean-François Gosselin, chef de Québec 21
L'abribus tempéré construit au coin de la 1re Avenue et de la 41e Rue.

L'abribus tempéré construit au coin de la 41e Rue et de la 1re Avenue avait coûté plus de 1 million de dollars (archives).

Photo : Radio-Canada / Gaétan Bergeron

Québec 21 a dévoilé vendredi ses engagements pour l’arrondissement de La Cité-Limoilou en matière de patrimoine, de sécurité routière et de vie communautaire.

Recommandations du VG

Le parti dit qu’il mettra en œuvre les recommandations du vérificateur général de la Ville de Québec, Michel Samson, visant à préserver les bâtiments patrimoniaux.

Il prend notamment l’engagement de procéder à la revalorisation et à la requalification de la villa Ringfield. Québec 21 souhaite également trouver une vocation aux Nouvelles-Casernes.

Des bâtiments ancestraux en pierre dans le Vieux-Québec.

Québec 21 souhaite relancer la réflexion afin de trouver une vocation aux Nouvelles-Casernes qui soit en harmonie avec les besoins des citoyens (archives).

Photo : Radio-Canada

Rappelant que plus de la moitié des 140 lieux accidentogènes identifiés par la Ville de Québec se situent dans La Cité-Limoilou, le parti de Jean-François Gosselin s’engage à poursuivre le déploiement du Plan de sécurité routière.

Des aménagements sécuritaires seront réalisés dans tous les quartiers de l'arrondissement. Des efforts seront en outre déployés pour y améliorer la signalisation et y accroître la sensibilisation.

Un panneau annonçant la limite de vitesse au centre d'une artère passante.

Québec 21 souhaite améliorer la sécurité routière dans les quartiers de l’arrondissement La Cité-Limoilou (archives).

Photo : Radio-Canada / David Rémillard

Québec 21 prend aussi l’engagement d’augmenter le financement des organismes communautaires afin d’améliorer leur fonctionnement et leur autonomie.

10 M$ de plus d'ici 4 ans

La formation politique a l’intention d’investir 10 millions de dollars de plus au cours des quatre prochaines années dans le Service des loisirs, des sports et de la vie communautaire.

Elle s’engage à accélérer les travaux de réfection et d’amélioration de la piscine Maizerets en les inscrivant au prochain Plan d’investissement quinquennal.

Avec la collaboration de Colin Côté-Paulette

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !