•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Manifestation des éducatrices en CPE à Trois-Rivières

Travailleurs des CPE rassemblés dans le stationnement du Stade Quillorama avant le départ de la marche.

Les éducatrices des centres de la petite enfance affiliés à la CSN tiennent une première journée de débrayage d'une série de 10 dans le cadre des présentes négociations avec Québec.

Photo : Radio-Canada / Pascale Langlois

Radio-Canada

Les travailleuses des centres de la petite enfance affiliées à la CSN sont en grève vendredi, dans une vingtaine d'établissements en Mauricie et au Centre-du-Québec. Elles manifestent pour accroître la pression sur le gouvernement dans le cadre des négociations pour le renouvellement de leur convention collective échue depuis 18 mois.

Le rassemblement des éducatrices avait lieu au stade Quillorama de Trois-Rivières et le cortège de plus de 200 manifestantes a marché jusqu’au parc Champlain.

La présidente du Syndicat régional des travailleuses et travailleurs en CPE du Coeur du Québec Suzy Gaillardetz interpelle la présidente du Conseil du Trésor après l’annonce des primes accordées aux infirmières. Quand nous on demande quatre dollars d’augmentation au maximum et qu’on se fait dire qu’il n’y a pas d’argent et que ça piétine, c’est un peu insultant et on espère qu’il va en rester dans les coffres. Parce que Mme Lebel, il va falloir qu’elle ouvre les coffres, indique-t-elle en entrevue à l’émission Toujours le matin.

Selon Suzy Gaillardetz, il n’y a eu aucune avancée significative aux dernières rencontres de négociations. Les prochaines discussions sont prévues les 27 et 28 septembre prochains.

Le spectre d’autres journées de débrayage plane si le syndicat n’obtient pas la reconnaissance souhaitée pour ses membres.On a eu un mandat, nous autres, au Cœur-du-Québec, de 98 % en faveur d’un mandat de grève de 10 jours. On en prend une [journée de grève] aujourd’hui, il nous en reste neuf en banque, fait remarquer Suzy Gaillardetz.

D’autres manifestations semblables ont eu lieu au même moment dans les autres régions du Québec. La CSN représente 1100 travailleurs et travailleuses en CPE à l’échelle provinciale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !