•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : la SMA craint l’augmentation des cas et des hospitalisations

Portrait d'Eben Strydom.

Le président de la SMA, Eben Strydom, a discuté avec les médecins du bureau régional de Regina Qu’Appelle de l'Association lors de sa tournée annuelle virtuelle.

Photo :  Courtoisie / Association médicale de la Saskatchewan

Radio-Canada

Le président de l’Association médicale de la Saskatchewan (SMA), le Dr Eben Strydom, affirme que les Saskatchewanais doivent en faire plus pour espérer combattre la quatrième vague de COVID-19.

En tournée virtuelle annuelle, le président de la SMA a eu des discussions avec les médecins de la section régionale de Regina Qu’Appelle. Les témoignages qu'il a recueillis montrent que les médecins travaillent dans des salles d’urgence remplies, explique-t-il.

Le Dr Strydom se dit même préoccupé par l’annulation de plusieurs opérations chirurgicales en raison de l’augmentation du nombre de patients admis dans les hôpitaux à cause de la COVID-19.

Nous sommes actuellement dans une situation critique en ce qui concerne la capacité de notre système de santé. La situation ne va pas s’améliorer de sitôt.

Une citation de :Eben Strydom, président de l’Association médicale de la Saskatchewan

Selon lui, l’objectif actuel est de comprendre comment gérer le débordement des hôpitaux et trouver une solution pour pouvoir accueillir tous les patients qui ont besoin de soins.

Le président de la SMA a envoyé une lettre aux médecins de la province dernièrement pour dire que des temps difficiles sont à venir. Il dit qu'il n'a reçu que des réactions positives après l’envoi de son message et que les médecins comprennent que la situation est grave.

Le Dr Strydom ajoute qu’il est important que les médecins soient solidaires et qu’ils prennent les mesures nécessaires pour assurer la sécurité du public.

Il demande à ce dernier de limiter les rassemblements sociaux, de porter un couvre-visage et d’éviter les déplacements inutiles pour freiner la propagation de la COVID-19 dans la province. Selon lui, cela pourrait changer radicalement l’évolution de la situation sanitaire en Saskatchewan.

D’après les informations de Theresa Kliem

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !