•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Valérie Renaud-Martin lance sa campagne à la mairie de Trois-Rivières

Valérie Renaud-Martin se tient devant son local de campagne électorale. Une photo d'elle est affichée dans la vitrine du local avec son slogan « Faire mieux ensemble ».

La candidate à la mairie de Trois-Rivières, Valérie Renaud-Martin, a inauguré son local de campagne sur la des Forges.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Fortier

Radio-Canada

La candidate à la mairie de Trois-Rivières, Valérie Renaud-Martin, a officiellement lancé sa campagne, jeudi. Elle a inauguré son local électoral de la rue des Forges, lors d’un point de presse, ainsi que le thème de sa campagne « Faire mieux, ensemble ».

Celle qui représente les citoyens du district des Carrefours au conseil municipal dit avoir passé l'été à consulter les citoyens sur les enjeux qui leur sont chers.

Elle fait de la participation citoyenne son cheval de bataille. « Je veux amener ce leadership participatif… expliquer aux gens pourquoi je prends des décisions et les assumer, mais en les ayant consultés », a-t-elle martelé.

Selon elle, les citoyens ont été trop souvent écartés des décisions prises par la Ville dans les dernières années.

Quand on parle de sécurité routière et d’aménagements qui vont toucher la vie des gens… il faut pas juste les consulter, mais il faut qu’on les implique en amont.

Une citation de :Valérie Renaud-Martin, candidate à la mairie de Trois-Rivières

Mme Renaud-Martin admet que cette démarche consultative pourrait allonger les échéanciers de la Ville, mais ses projets seraient plus populaires, estime-t-elle.

Donner aux quartiers périphériques leur juste part

La candidate croit également que les résidents des périphéries de Trois-Rivières ont été délaissés sous l'administration du maire sortant Jean Lamarche.

« On a un centre-ville animé, un amphithéâtre et un colisée. Maintenant, on a six villes qui ont été fusionnées dans les années 2000 et il faut aussi s’occuper de ces secteurs qui sont en périphérie », soutient-elle.

Elle déplore notamment que certains résidents du secteur Pointe-du-Lac n’aient toujours pas accès à l’eau potable.

En entrevue à l'émission En direct, Mme Renaud-Martin n'a pas voulu dévoiler ses engagements électoraux, mais elle promet de le faire dans les prochaines semaines. « Je ne veux pas tout dévoiler tout de suite. Je veux laisser la chance aux gens de me suivre. Si je dévoile tout en même temps, il n'auront plus rien à suivre au cours des prochaines semaines ».

Elle compte sur son expérience de conseillère municipale pour remporter la course à la mairie et devenir la première femme à occuper ce rôle à Trois-Rivières.

Les élections municipales auront lieu le 7 novembre.

Avec les informations de Raphaëlle Drouin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !