•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hausse des cas de COVID-19 : les dons d’organes suspendus jusqu’à nouvel ordre

Une infirmière portant de l'équipement de protection se penche au-dessus du lit d'un patient. (archives)

58 patients des unités de soins intensifs de la province sont atteints de la COVID-19. (archives)

Photo : Associated Press / Jefferson Bernardes

Radio-Canada

Aucun Saskatchewanais inscrit au programme de don d’organes ne pourra se faire prélever d’organes en raison de la recrudescence des cas de COVID-19 dans la province.

Les autorités ont confirmé, jeudi, que toutes les interventions, sauf quelques exceptions, sont suspendues indéfiniment.

En raison de l'augmentation importante du nombre de patients, en particulier à Regina et à Saskatoon, et de la nécessité de maintenir les normes de soins et de soutien, nous avons ralenti le rythme et ne fournirons que des dons de tissus immédiats, a déclaré Lori Garchinski, directrice générale des soins tertiaires de l’Autorité de la santé de la Saskatchewan.

Les dons oculaires font partie des procédures qui seront maintenues, a-t-elle ajouté.

Lori Garchinski affirme être reconnaissante envers toutes les familles et tous les habitants de la Saskatchewan qui ont pris la décision de faire un don. Elle explique toutefois que la réalité de la pandémie dans la province complique les choses.

Les soins non essentiels ont été ralentis ou carrément interrompus alors que les services de santé de la province se concentrent sur les efforts de lutte contre la COVID-19.

Les responsables ont confirmé que 58 patients des unités de soins intensifs de la province étaient atteints de la COVID-19.

Avec les informations d’Alexander Quon

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !