•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marcel Furlong sollicite un 2e mandat comme préfet de la MRC de Manicouagan

Un homme en complet cravate vêtu d'un manteau de cuir à l'extérieur lors d'une journée grise.

Marcel Furlong, préfet de la MRC de Manicouagan. (archives)

Photo : Radio-Canada / Olivier Roy Martin

Le préfet sortant de la MRC de Manicouagan, Marcel Furlong, sollicite un nouveau mandat en vue des élections municipales du 7 novembre.

Marcel Furlong tient plus que tout à attirer de nouveaux résidents et ainsi renverser la tendance du déclin démographique.

On veut augmenter la population pour s'assurer d'avoir une économie saine et forte. On a une qualité de vie extraordinaire, des emplois en quantité alors ça nous prend de la population chez nous, affirme-t-il.

M. Furlong dit vouloir mener à bien des projets en développement comme la mise en place d’un service de transport collectif entre Baie-Comeau et les petites municipalités environnantes. Il espère notamment faciliter le recrutement des travailleurs qui n'ont pas de moyen de transport.

Marcel Furlong a de grandes ambitions pour le port de Baie-Comeau. Il espère que le projet visant à prolonger le réseau ferroviaire national de Dolbeau-Mistassini (QcRail), au Lac-Saint-Jean, jusqu’au terminal ferroviaire et maritime de Baie-Comeau se concrétise.

Le préfet de la MRC de Manicouagan, Marcel Furlong et le maire de Baie-Comeau, Yves Montigny, regardent la caméra.

Le préfet de la MRC de Manicouagan, Marcel Furlong et le maire de Baie-Comeau, Yves Montigny (archives)

Photo : Radio-Canada / Marlène Joseph-Blais

Diverses marchandises et ressources naturelles pourraient y transiter vers d'autres destinations du continent comme à l’international, par bateaux.

Des produits miniers du nord du Québec et de l’Ontario pourraient y transiter, indique-t-il. Avec les nouveaux traités de libre-échange, on va certainement recevoir de nouvelles marchandises qui pourraient entrer au Canada par Baie-Comeau et être expédiées partout en Amérique du Nord.

La relance de la papetière de Baie-Comeau et de l’ancienne usine de Kruger à Ragueneau font aussi partie de ses plans, tout comme la poursuite des démarches pour la construction d’un pont sur la rivière Saguenay.

À ce jour, Marcel Furlong est le seul candidat dans cette campagne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !