•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les provinces et territoires talonnent Trudeau sur les transferts en santé

Le premier ministre de la Colombie-Britannique, John Horgan.

Le premier ministre de la Colombie-Britannique et président du Conseil de la fédération, John Horgan.

Photo : Radio-Canada / Evan Tsuyoshi Mitsui

Radio-Canada

Le Conseil de la fédération réitère sa demande à Justin Trudeau d'augmenter de 28 milliards de dollars les transferts en santé et de les hausser ensuite de 5 % par an.

Les systèmes de santé des provinces et des territoires sont confrontés à des défis de taille et il y a urgence d’agir, a déclaré jeudi, dans un communiqué de presse, le premier ministre de la Colombie-Britannique, John Horgan, qui est aussi le président du Conseil de la fédération.

Les provinces et territoires exhortent Justin Trudeau à tenir une réunion des premiers ministres portant sur le financement inconditionnel et à long terme de la santé d’ici au discours du Trône fédéral et, assurément, avant la fin de l’année en cours.

Leur principale demande : faire passer la part d'Ottawa des dépenses en santé de 22 % à 35 %. Cela équivaut à faire passer ces transferts de 42 milliards à 70 milliards de dollars par année. Le Conseil demande en outre que ces transferts augmentent minimalement de 5 % par an.

Une promesse à concrétiser

En juillet, le gouvernement Trudeau avait conclu une entente avec les provinces et les territoires qui totalisait plus de 19 milliards de dollars, soit 5 milliards de plus que prévu. Durant la campagne fédérale qui s'est achevée lundi, le chef libéral est resté relativement vague quant à une entente à plus long terme. Il s'est contenté d'évoquer une hausse éventuelle.

On a transféré des milliards de dollars pour aider dans le court terme dans le système de santé et, comme je l’ai promis bien souvent, on va augmenter les transferts en santé parce qu’on sait qu’il y a plus de besoins en sortant de cette pandémie, avait-il déclaré.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !