•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Forte demande pour les services pour sans-abri à Edmonton

Kenneth Dempster.

Kenneth Dempster s'est finalement sorti de la rue, il a un peu plus de deux ans.

Photo : CBC

Radio-Canada

L’organisme Catholic Social Services affirme que la demande pour ses services, notamment l’aide aux personnes en situation d’itinérance, a explosé depuis le début de la pandémie. Il a cependant profité du lancement de sa campagne de financement pour souligner le chemin parcouru par certains de ses clients.

Si ce n’était pas d’eux, je ne serais probablement pas là aujourd’hui, croit Kenneth Dempster, un ancien client du programme Welcome Home.

Après des années passées dans la rue, il a finalement pu se trouver un logement il y a un peu plus de deux ans. Il redonne maintenant au suivant en distribuant des repas à des dizaines de sans-abri.

Welcome home offre de l'accompagnement à d'anciens sans-abri qui ont trouvé un chez-soi grâce au programme de logement de la Ville d'Edmonton.

Des bénévoles entretiennent le contact avec eux, leur offrent de sortir prendre un café ou encore les accompagnent à des activités culturelles ou communautaires.

L'un des obstacles que doivent affronter les personnes qui viennent de sortir de la rue, c'est l'isolement et un sentiment de solitude, explique la responsable du programme, Stephanie Wilford.

Le recrutement de bénévoles a dû être mis en pause en raison de la remontée du nombre de cas de COVID-19. Stephanie Wilford et son équipe de bénévoles tentent cependant de maintenir le lien virtuellement et en offrant notamment de la nourriture et des produits de première nécessité aux personnes dans le besoin.

Welcome home est l'un des 14 programmes, destinés aux populations défavorisées, administrés par l'organisme Catholic Social Services. Ce dernier lançait jeudi matin sa campagne annuelle de financement. Il espère récolter cette année 2,1 millions de dollars.

La demande est toujours là, mais c’est encore pire depuis 19 mois, précise son président-directeur général Troy Davies.

Kenneth Dempster en appelle donc à la générosité des Albertains. Redonner au suivant, c'est le meilleur sentiment qui soit, affirme-t-il. Vous avez l’impression d’être au septième ciel.

Avec les informations de Jamie McCannel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !