•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : une école de Chilliwack passe à l’enseignement en ligne après une éclosion

Un enfant devant un écran d'ordinateur, dans un cours de mathématique à distance.

Les écoliers du primaire de l'école Promontory Heights, à Chilliwack, commencent l'apprentissage en ligne ce jeudi. L'école devrait rouvrir le 4 octobre.

Photo : Getty Images / pinstock

Radio-Canada

L'école primaire Promontory Heights, à Chilliwack, a annoncé mercredi fermer ses portes après une éclosion de COVID-19 qui touche 20 personnes parmi les écoliers et le personnel enseignant. Les cours auront lieu en ligne jusqu'au 4 octobre.

Une annonce publiée mercredi sur le site Internet de l'école primaire Promontory Heights de Chilliwack, en Colombie-Britannique, indique que l'établissement est fermé temporairement.

L'apprentissage en présentiel est suspendu et fait place à des cours en ligne dès jeudi, et ce, jusqu’au lundi 4 octobre, au plus tôt.

La régie de santé de la région du Fraser a officiellement déclaré une éclosion de COVID-19 à l'école. Un communiqué indique que 20 écoliers et membres du personnel ont été testés positifs à la COVID-19.

L'école élémentaire de Promontory Heights est fermée à l'enseignement en personne pendant que [la régie de santé de la région du Fraser] s'occupe de la gestion des cas et des contacts, indique un communiqué.

Transmission communautaire, selon le district scolaire

Si le médecin hygiéniste de l'école a déclaré que le nombre de cas a augmenté au cours des 10 jours, le surintendant du district scolaire de Chilliwack, Rohan Arul-pragasam, précise, dans un communiqué publié jeudi, qu'il croit que les écoles de Chilliwack sont sûres.

Il est essentiel de noter que les cas de COVID-19 dans nos écoles reflètent directement la transmission communautaire à Chilliwack et nous devons continuer à être vigilants en tant que communauté, a-t-il déclaré.

Il a également affirmé qu'il est important que le public suive les directives provinciales en matière de santé, dont celles qui se rattachent à la vaccination.

Selon les autorités de la santé du Fraser, il est extrêmement important que les personnes vivant dans cette région sanitaire subissent un test de dépistage dès qu'elles ressentent des symptômes de la COVID-19, même s'ils sont légers.

Mercredi, 214 nouveaux cas de COVID-19 ont été signalés dans cette région, qui recense 734 cas actifs.

Reprise des notifications d'exposition dans le milieu scolaire

La déclaration de l'éclosion survient quelques jours seulement après l'annonce du retour de la publication des avis d’exposition et d'éclosion au coronavirus dans les écoles de la Colombie-Britannique.

La médecin hygiéniste en chef de la province, la Dre Bonnie Henry, avait expliqué que les commentaires des parents et des enseignants indiquaient clairement qu'ils souhaitaient être informés de la transmission du virus.

Un nouveau plan de communication des expositions et des éclosions dans le milieu scolaire, comportant des améliorations, devrait être mis en place d'ici la fin de cette semaine.

Par ailleurs, la Colombie-Britannique suit attentivement l'évaluation protocolaire de Santé Canada et se prépare, à la suite de l’avis de Pfizer et BioNtech, à déployer le vaccin pour les enfants âgés de 5 à 11 ans.

Avec des informations de l'émission The Early Edition

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !