•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Davantage de Saskatchewanais se font vacciner depuis l’annonce du passeport vaccinal

Une infirmière remplit une seringue d'une dose de vaccin.

En date du 11 septembre, 78,4 % de la population de la Saskatchewan avait reçu au moins une dose de vaccin. (archives)

Photo : covid-vaccinations-healthcare-workers

Radio-Canada

L’annonce des nouvelles mesures sanitaires en Saskatchewan, notamment l’instauration du passeport vaccinal le 1er octobre prochain, semble porter ses fruits. Le nombre de doses de vaccin administrées est en effet plus élevé qu’il y a environ six semaines.

Au cours des sept derniers jours, plus de 19 000 doses de vaccin ont été administrées, dont plus de 10 000 étaient une première dose.

En date du 11 septembre, 78,4 % des Saskatchewanais admissibles à la vaccination avaient reçu au moins une dose de vaccin. Seuls les Territoires du Nord-Ouest et l'Alberta ont un taux de vaccination plus bas.

Chute marquée de la vaccination dès juillet

Le rythme de la vaccination avait ralenti dans les semaines qui ont suivi la levée de toutes les restrictions relatives à la COVID-19, le 11 juillet.

Or, depuis la semaine dernière, le nombre de doses administrées a augmenté. Le week-end dernier, les inoculations ont même atteint un sommet depuis le 11 juillet.

Cette tendance va dans le sens des propos tenus par le médecin hygiéniste en chef de la Saskatchewan, Saqib Shahab, qui a déclaré que le fait de parler de preuve vaccinale entraîne une augmentation de la vaccination.

Je suis tout à fait convaincu que, chaque fois qu'il y a une exigence, par exemple pour les étudiants, le taux de vaccination augmente, avait-il déclaré en août.

Le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, a rappelé que les vaccins sont le seul moyen de sortir de la pandémie.

Avec les informations d’Alexander Quon et Adam Hunter

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !