•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vancouver se prépare à la montée des océans

« La montée des océans est un défi sans précédent pour une ville côtière comme Vancouver », croit le maire.

False Creek, à Vancouver.

Des modèles conceptuels seront présentés au printemps 2022.

Photo : Radio-Canada / Gian Paolo Mendoza

Considérant que les eaux qui l’entourent augmenteront d’un mètre d’ici 2100, Vancouver engage deux entreprises d’urbanisme pour repenser les berges de son centre-ville.

La baie de False Creek sera ainsi redessinée pour être mieux adaptée aux changements climatiques lors du défi Sea2City, auquel participent les firmes PWL et Mithun+One, qui ont remporté un appel d'offres international.

Leurs modèles conceptuels seront présentés au printemps 2022. L’opinion publique sera ensuite sollicitée afin d’en raffiner les contours.

Le projet est le premier du genre au Canada, se félicite le directeur du développement durable de la Ville de Vancouver, Doug Smith. C’est une nouvelle façon de penser, une nouvelle façon de collaborer.

Une carte de False Creek indique les 5 endroits où les modèles conceptuels seront proposés.

Les modèles conceptuels seront proposés à cinq endroits.

Photo : Ville de Vancouver/Sea2City

Le coeur du centre-ville menacé

La montée des océans est un défi sans précédent pour une ville côtière comme Vancouver, souligne le maire Kennedy Stewart. Un défi qui requiert une vision courageuse et créative, ajoute-t-il.

Plus de 38 000 résidences et 200 propriétés commerciales totalisant plus de 19 milliards en valeur foncière sont menacées par la montée des eaux à False Creek.

L’île Granville, qui regroupe une multitude de services et d'activités, un marché public, des galeries d'art, des restaurants et des théâtres, est l’endroit le plus vulnérable aux inondations dans False Creek.

L'entrée de l'île Granville avec le pont qui le surplombe.

L'île Granville, qui regroupe plusieurs commerces, est menacée par la montée des eaux.

Photo : Radio-Canada / Alexandre Lamic

Un long processus

Le défi Sea2City est une étape préliminaire dans ce qui s’annonce un long processus, reconnaît la Ville de Vancouver.

Des recherches supplémentaires, de la planification, des designs techniques et l’engagement du public seront nécessaires pour faire avancer le projet d’adaptation de False Creek, note-t-elle.

Il s’agit d’un espace sécuritaire pour la créativité, explique Angela Danyluk, spécialiste du développement durable à la Ville de Vancouver. Elle espère que le projet engagera parallèlement une conversation publique sur les risques que pose la montée des eaux.

Les Vancouvérois sont, par ailleurs, conviés à deux séances d'information, les 27 et 29 septembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !