•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle espèce de ptérosaures découverte au Chili

Illustration artistique d'un ptérosaure sur une plage.

Illustration artistique d'un ptérosaure du genre Rhamphorhynchus

Photo : Université du Chili

Radio-Canada

Des ossements fossilisés mis au jour en 2009 dans le désert d'Atacama, dans le nord du Chili, ont été associés à une espèce inconnue de ptérosaures.

Le paléontologue Jhonatan Alarcón-Muñoz et ses collègues de l'Université du Chili estiment que l’espèce appartenait au genre Rhamphorhynchus qui peuplait l’ancien supercontinent Gondwana il y a environ 160 millions d'années, à l'époque du Jurassique supérieur.

Les restes découverts comprennent un humérus gauche, une vertèbre dorsale et un morceau de phalange alaire. Ils appartiennent probablement à un seul individu.

C'était un reptile volant de grande taille avec une queue allongée et un long museau. Ses dents se chevauchaient lorsque ses mâchoires se fermaient, une caractéristique qui devait lui être très utile pour capturer des poissons.

Repères

  • Les ptérosaures sont apparus il y a environ 230 millions d'années et se sont éteints avec les dinosaures il y a 65 millions d'années. Pas moins de 150 espèces de ptérosaures, dont l'envergure allait de 20 centimètres à 12 mètres, ont été décrites jusqu'à maintenant.
  • Ce ne sont ni des dinosaures ni des oiseaux.
  • Selon l’état des connaissances actuelles, ils auraient été les premiers vertébrés volants.

L'envergure des ailes de ces ptérosaures, d'un bout à l'autre, pouvait atteindre 1,8 à 2 mètres, estime le paléontologue Jhonatan Alarcón-Muñoz, dans un communiqué publié par l'Université du Chili.

Il s’agit du plus vieux spécimen de ptérosaure découvert au Chili à ce jour. Et le premier à pouvoir être rattaché avec certitude à la famille des Rhamphorhynchinae, précisent ses découvreurs dans le communiqué.

Le détail de cette découverte est l’objet d’un article publié dans la revue Acta Palaeontologica Polonica (Nouvelle fenêtre) (en anglais).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !