•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mairie de Lévis : Gilles Lehouillier ne tient rien pour acquis

Gilles Lehouillier s'adresse aux journalistes lors de la conférence de presse lançant sa campagne électorale.

Gilles Lehouillier sollicite un troisième mandat à la mairie de Lévis.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Lavoie

Même s’il a été élu avec plus de 90 % des voix lors de la dernière élection municipale en 2017, le maire sortant de Lévis, Gilles Lehouillier, affirme ne rien tenir pour acquis en vue du scrutin du 7 novembre prochain. Il s’attend néanmoins à ce que son bilan des quatre dernières années incite les Lévisiens à lui confier à nouveau les rênes de la municipalité.

Je pense que ce qui fait notre plus grande fierté, bien sûr, c'est notre bilan, qui est quand même assez incroyable et dont on est très fiers, mais c'est surtout [...] d'avoir amené cette fierté grandissante des Lévisiens envers leur ville, souligne M. Lehouillier.

Il mentionne que Lévis domine le classement des dix plus grandes villes du Québec au chapitre de la prospérité économique et de la qualité de vie de ses habitants.

Les résultats sont là jusqu'à maintenant. Cela étant dit, on verra au niveau de la campagne électorale. Il ne faut jamais rien prendre pour acquis.

Une citation de :Gilles Lehouillier, candidat à la mairie de Lévis
Gilles Lehouillier lors de son discours de victoire le soir du 5 novembre 2017.

Gilles Lehouillier avait été réélu avec plus de 90 % des voix à l'élection municipale de 2017 (archives).

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Lavoie

En 2017, 10 des 15 candidats du parti de M. Lehouillier, Lévis Force 10, avaient été élus sans opposition.

Cette fois, la lutte s'annonce plus difficile, puisque la formation Repensons Lévis présente des candidats dans chaque district.

Nourrir le débat

La présence d’une opposition davantage présente et organisée ne semble pas effrayer le candidat qui brigue un troisième mandat. Gilles Lehouillier croit qu’elle permettra d’alimenter les débats et de stimuler l’intérêt de la population à l'égard de la campagne.

Quand il y a d'autres personnes qui se présentent avec des plateformes qui sont différentes [...] on peut regarder [...] ce qu'ils proposent et dire : "Bien ça, c'est intéressant et on va regarder ce qu'on peut faire pour améliorer la situation." Vous voyez ce que je veux dire? Il faut voir ça positivement, insiste le maire sortant.

Gilles Lehouillier et les 15 candidats de Lévis Force 10 promettent de mener une campagne transparente et dans le respect des mesures sanitaires.

Un homme portant des lunettes sourit devant un arbre.

Le parti Repensons Lévis mise sur Elhadji Diarra pour ravir la mairie à Gilles Lehouillier (archives).

Photo : Gracieuseté/Repensons Lévis

La formation politique a l’intention de divulguer combien elle dépensera au cours des prochaines semaines et à quoi servira précisément l’argent investi.

C'est important d'avoir cette information de base là, parce que 70 % de nos dépenses électorales peuvent être remboursées. Et qui paye le remboursement? Ce sont les contribuables, fait valoir le candidat à la mairie.

Candidats doublement vaccinés

Pour tenir compte des préoccupations des citoyens liées à la pandémie, tous les candidats de Lévis Force 10 ont reçu leurs deux doses de vaccin contre la COVID-19. De plus, le parti a donné pour consigne à ses candidats de privilégier les appels téléphoniques et les courriels dans leurs communications avec les citoyens.

L'hôtel de ville de Lévis en automne.

Gilles Lehouillier croit que ses réalisations des quatre dernières années vont convaincre les citoyens de lui redonner les clés de l'hôtel de ville de Lévis (archives).

Photo : Radio-Canada / Sébastien Vachon

Les candidats pourront faire du porte-à-porte, à condition cependant de porter un couvre-visage et de respecter la distanciation sociale.

Aucun grand événement ou rassemblement ne sera organisé durant la campagne. Pour faciliter l’accès des candidats aux citoyens, leurs numéros de téléphone seront rendus publics.

Lévis Force 10 a également renoncé à louer des locaux électoraux.

Avec la collaboration de Marc-Antoine Lavoie

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !