•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le refuge pour sans-abri à The Pas est fermé à cause de rénovations

Les portes du refuge sont barricadées.

Le refuge pour sans-abri Oscar's Place sera fermé pendant les prochaines semaines.

Photo : Radio-Canada / Jaison Empson

Radio-Canada

Des dizaines de sans-abri à The Pas se retrouvent sans toit parce que le seul refuge dans la communauté, Oscar's Place, a été fermé le 1er septembre pour effectuer des rénovations.

Avant que le refuge puisse rouvrir, Logement Manitoba a une longue liste de travaux de rénovation, notamment la réparation des planchers, des salles de bain, des fenêtres, du système de sécurité et des portes.

Lorsque Logement Manitoba a décidé de fermer le bâtiment, il savait qu'il n'y avait aucun endroit où loger les sans-abri pendant les travaux. Ces personnes se retrouvent maintenant en situation d’itinérance et cherchent à se réchauffer. 

Le centre The Pas Friendship Centre s'affaire à acheter suffisamment de tentes et de sacs de couchage pour les sans-abri, explique sa directrice, Dena Johnson. Elle constate déjà les effets de la fermeture.

On voit ces âmes perdues dans la rue, sans rien [ ...] Elles dorment partout et n'importe où.

Une citation de :Dena Johnson, directrice du The Pas Friendship Centre

Dena Johnson explique que plusieurs d'entre ces personnes ont de la difficulté à se réchauffer malgré l’aide offerte par son organisme.

Logement Manitoba savait depuis 2019 que le refuge nécessitait des travaux majeurs. Un porte-parole affirme que l’organisme avait tenté de faire des travaux dès 2020, mais qu’il était impossible de trouver un entrepreneur pour les faire.

La ministre responsable de Logement Manitoba, Rochelle Squires, a refusé une demande d'entrevue de CBC.

Un manque de ressources?

La filiale de Swan River, de l'Association canadienne pour la santé mentale (ACSM), gère le refuge depuis le 7 septembre. 

Le directeur général de la filiale de Swan River, James Wigley, explique que son organisme et les employés du refuge travaillent tous les jours pour nettoyer l'établissement avant les réparations majeures, mais ils n’arrivent tout de même pas à suffire à la tâche.  

Lorsque l'ACSM a pris possession du bâtiment, le plancher n'était pas conforme au règlement. Le pied d'un membre du personnel a traversé une des planches du parquet.

Une citation de :James Wigley, directeur général de la filière de Swan River de l'Association canadienne pour la santé mentale

Les réparations plus importantes doivent être effectuées par la province, dit M. Wigley.

James Wigley ajoute que le refuge n'a pas suffisamment de ressources humaines. Le fonctionnement du refuge pendant la nuit nécessite six employés, mais il n'y en avait que trois à sa fermeture, le 1er septembre.

Le manque de personnel aurait contribué au délabrement du refuge, ouvrant même la porte au vandalisme.

L’ACSM souhaite donc l'embauche de plus d’employés. 

Un porte-parole du ministère de la Famille du Manitoba déclare que l’objectif est de pouvoir rouvrir le refuge le 1er novembre. 

Avec les informations de Kristin Annable et de Caroline Barghout

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !