•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La communauté burundaise au Canada fière de l’élection d’Arielle Kayabaga

Une femme fait face à l'objectif avec les bras croisés.

Arielle Kayabagaest la nouvelle députée dans la circonscription de London-Ouest.

Photo : Gracieuseté de Arielle Kayabaga

Trois jours après l'élection d’Arielle Kayabaga comme députée de la circonscription de London-Ouest, les Canadiens d’origine burundaise se disent heureux de la victoire de leur compatriote.

Arielle Kayabaga est la première noire originaire du Burundi à siéger à la Chambre des communes.

On a été tous émus, heureux et honorés de voir qu’elle marque l’histoire, confie Martine Sabushimike, présidente de l’Alliance des Burundais du Canada (ABC).

On est très très fiers d’elle, sa montée est extraordinaire. C’est une femme qui a du potentiel.

Une citation de :Martine Sabushimike, présidente de l’Alliance des Burundais du Canada.

Une fierté partagée par Audace Ndayishimiye, président de la communauté burundaise de Windsor.

C’est un sentiment de satisfaction qu’un membre de ma communauté a été élu pour représenter les Canadiens au Parlement, dit-il.

La communauté burundaise avait mobilisé toutes ses ressources pour appuyer Mme Kayabaga et plus particulièrement dans sa circonscription de London-Ouest.

L’ABC avait notamment appelé sur sa page Facebook tous ses membres à s'investir financièrement et moralement dans sa campagne.

Nous l'avons soutenue de tous les moyens possibles et acceptables. On l’a encouragée avec des conseils, en l’aidant comme volontaire pour expliquer ce qu’elle fera pour la communauté, affirme  Jean Baptiste Ntakoma, résident de la circonscription de London-Ouest.

Un modèle inspirant

Pour les membres de la communauté burundaise, Mme Kayabaga est aussi un bon exemple pour les jeunes, en particulier ceux issus de l'immigration.

Notre plus grande fierté est qu’elle inspire toute une génération. Elle donne surtout l’espoir aux parents issus de l’immigration et nos enfants verront que tout est possible explique Mme Sabushimike, présidente de l’ABC.

M. Ntakoma a suivi de près le parcours d’Arielle Kayabaga. Pour lui, la clef de la réussite réside dans le travail.

Quel que soit d'où tu viens, de la couleur ou qui tu es, tu peux achever un pas en avant. Elle [ Arielle Kayabaga] est venue en tant que réfugiée, mais elle est capable de représenter toute une communauté inclusive, pense-t-il.

Arielle Kayabaga est arrivée au Canada comme réfugiée à l'âge de 10 ans. C'est après ses études universitaires qu'elle s’est lancée en politique.

À 28 ans, elle est devenue la première conseillère municipale noire de London lors des élections municipales de 2018.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !