•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Toronto fait face à un manque à gagner de 94 millions

La Tour CN et des gratte-ciel à Toronto.

Le comité exécutif de Toronto doit débattre jeudi du trou budgétaire auquel la Ville fait face.

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

Radio-Canada

La Ville Reine doit combler avant la fin de l'année un trou budgétaire de 94 millions de dollars lié à la pandémie.

Ce manque à gagner est en grande partie attribuable à la chute d'achalandage du transport en commun, qui a mené à une baisse de 74 millions des recettes prévues de la Commission de transport (CTT).

Le comité exécutif présidé par le maire John Tory doit débattre de la question jeudi.

M. Tory s'attend à ce que les gouvernements fédéral et provincial viennent à la rescousse de Toronto.

Le gouvernement qui vient d'être réélu à Ottawa comprend les villes. Ils savent qu'une grande ville comme Toronto ne peut pas amputer son service de transport en commun de moitié, parce que l'achalandage du transport en commun a ralenti.

Une citation de :John Tory, maire de Toronto

Le maire Tory et son chef du budget Gary Crawford lancent aussi un SOS au gouvernement Ford. Nous avons bon espoir que les deux niveaux de gouvernement vont nous appuyer, dit le conseiller municipal.

Le maire Tory assure qu'il n'y aura pas de coupe dans les services ni d'augmentation de l'impôt foncier supérieure au taux d'inflation. En temps de pandémie, les résidents ont besoin des services offerts par la Ville, dit-il.

Les villes en Ontario ne peuvent pas faire un déficit d'exploitation, en vertu de la loi provinciale.

M. Crawford explique que la métropole devra gruger dans son budget d'immobilisation de l'an prochain et possiblement reporter ou annuler certains projets d'infrastructures si les gouvernements fédéral et provincial ne lui viennent pas en aide.

Avec des renseignements fournis par CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !