•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un labyrinthe ouvert jour et nuit à Waterville

Un labyrinthe dans un champ.

Le labyrinthe de La ferme Topher, à Waterville

Photo : Gracieuseté de la ferme Topher

Radio-Canada

La ferme Topher, à Waterville, a mis sur pied un labyrinthe qu’il est aussi possible de visiter à la nuit tombée.

Depuis quelques années, La ferme Topher offrait entre autres la cueillette de citrouilles à l’automne.

Le propriétaire de La ferme Topher, Christopher Ménard, a voulu aller plus loin. Il explique que cette nouveauté permet de se donner une petite frousse en famille ou entre amis.

C’est un labyrinthe d'à peu près un hectare. Il y a environ trois kilomètres de sentiers, explique M. Ménard.

C’est en pratiquant une alternance de culture que l’idée est venue de joindre l’utile à l’agréable.

Nous avons fait ça avec un débroussailleur. Nous avons passé quelques jours à découper le labyrinthe. C’est fait avec un gazon qui à l'apparence du maïs, qui peut atteindre 10 pieds. Nous avions besoin de faire une rotation dans les cultures biologiques [et] ce n’est pas une culture qu’on peut vendre. J'ai eu l’idée de me servir de cette culture comme labyrinthe, indique M. Ménard.

Six défis ont été cachés dans les sentiers du labyrinthe.

C’est une activité qui peut durer d'une à trois heures. Il y a une aire de jeu et de pique-nique. Les gens peuvent venir de jour comme de soir, mentionne Christopher Ménard.

En plus des citrouilles, les gens peuvent y trouver divers légumes et des fleurs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !