•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au moins 13 foyers de soins néo-brunswickois touchés par la COVID-19

Un homme s'occupe de sa mère âgée en fauteuil roulant.

Il y a 574 cas actifs de COVID-19 au Nouveau-Brunswick, dont 52 annoncés jeudi.

Photo : CBC / Evan Mitsui

Radio-Canada

Des membres de l’équipe provinciale de gestion rapide des éclosions ont été dépêchés à 13 foyers de soins au Nouveau-Brunswick.

La majorité des résidents infectés par le virus sont doublement vaccinés et n’éprouvent que de légers symptômes.

N'empêche que le nombre d’établissements touchés par la COVID-19 est alarmant, selon le directeur général par intérim de l’Association des foyers de soins du Nouveau-Brunswick, Michael Keating.

C’est la première fois qu’on a plus qu’un ou deux foyers [en éclosion simultanée], souligne-t-il. On a vécu les premières trois vagues sans avoir même un seul cas dans les foyers à but non lucratif.

Avec 23 personnes malades, dont une est à l’hôpital, le Drew Nursing Home de Sackville enregistre le plus haut taux d’infections en foyer de soins de la province.

Les foyers de soins touchés par le virus :

  • Notre-Dame-de-Lourdes (Bathurst) ;
  • Manoir Brise de l’Oasis (Bathurst) ;
  • Foyer Lilianne Ouellette (Campbellton) ;
  • Sugarloaf Manor (Campbellton) ;
  • Campbellton Nursing Home (Campbellton) ;
  • Drew Nursing Home (Sackville) ;
  • Résidence Alouette (Dieppe) ;
  • Villa Sormany (Robertville) ;
  • Villa des Chutes (Grand-Sault) ;
  • Macleod’s Too (Bath) ;
  • Victoria Glen Manor (Perth-Andover) ;
  • River View Manor (Hartland) ;
  • Résidence Le Royal (Bathurst).

Parallèlement, le Nouveau-Brunswick signalait mercredi un nombre record d’infections en une seule journée depuis le début de la pandémie.

On a très peur pour le secteur parce qu’on sait qu’est-ce qui pourrait arriver,déclare Michael Keating. Mais avec les vaccins, on ne voit pas de cas aussi sérieux que dans le passé.

L'hiver dernier, des foyers de soins ont été touchés par la COVID-19 dans la province. De nombreux décès ont été enregistrés, notamment au Manoir Belle Vue d’Edmundston, et au complexe Parkland de Saint-Jean.

Les travailleurs dans les foyers de soins longue durée peu vaccinés

Près de 90% des résidents des établissements de soins de longue durée de la province sont complètement vaccinés.

Chez les travailleurs de ce secteur, 79% d’entre eux ont reçu une dose et 64,1% ont reçu deux doses. 

Par comparaison, le pourcentage de la population âgée de 12 ans et plus qui est doublement vaccinée se situe à 78,4%.

Des défis supplémentaires pour le personnel

L’impact de la recrudescence d'infections pèse lourd sur les employés de ce secteur.

Michael Keating indique que le manque de main-d’œuvre dans les foyers de soins ajoute beaucoup de pression sur les administrations pour fournir les soins adéquats aux patients.

Afin de trouver des pistes de solution, l’Association des foyers de soins du Nouveau-Brunswick a eu une rencontre mercredi avec le ministère du Développement social de la province.

Des rencontres bihebdomadaires entre ces deux partis ont maintenant lieu afin d’établir une nouvelle banque de données de travailleurs potentiels.

C’est difficile de trouver des employés. De plus en plus, on se tourne vers les étudiants internationaux pour nous aider, dit Michael Keating.

Les retraités du secteur de la santé de la région sont également une cible clé des recherches.

La situation est maîtrisée, selon un propriétaire

Trois des foyers du Groupe Lokia se trouvaient mercredi sur la liste de la santé publique : le Sugarloaf Manor de Campbellton, la Résidence Le Royal de Bathurst et le Manoir Brise de l’Oasis de Bathurst.

Le PDG du Groupe Lokia, le Dr Guy Tremblay, se veut toutefois rassurant. Le milieu est calme. Les résidents n’ont pas de symptômes , dit-il.

Mes résidents sont tous doublement vaccinés. […] Je ne sens pas ma clientèle vulnérable du tout actuellement.

Une citation de :Dr Guy Tremblay, PDG du Groupe Lokia

Par ailleurs, le taux du personnel vacciné du Groupe Lokia se chiffrent à 93 % dans certains de ses foyers de soins, alors que d’autres sont à 60 %.

Avec des informations de Pascal Raiche-Nogue, du Téléjournal Acadie, et de l'émission La Matinale

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !