•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux personnes arrêtées pour avoir nourri des coyotes au parc Stanley

Un coyote.

Le comportement agressif des coyotes s'explique entre autres par le fait que les humains les nourrissent, selon des experts.

Photo : Isabelle Groc

Radio-Canada

Un véhicule a été saisi et deux personnes ont été arrêtées pour avoir présumément nourri des coyotes au parc Stanley, à Vancouver, indiquent les agents de conservation de la faune de la Colombie-Britannique.

Depuis décembre 2020, au moins 45 personnes ont rapporté avoir été attaquées par des coyotes dans cet endroit populaire de la métropole.

Ce comportement agressif s'explique par le fait que des êtres humains les nourrissent, selon des experts. En Colombie-Britannique, il est interdit de nourrir les animaux sauvages dangereux, comme les coyotes, les ours et les cougars.

Un employé retire des enseignes indiquant la fermeture de sentiers.

Plusieurs coyotes du parc Stanley ont été abattus au cours des dernières semaines.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Depuis mardi, tous les sentiers du parc Stanley de Vancouver sont de nouveau accessibles, même la nuit, après l'abattage de quatre coyotes. Les agents de conservation de la faune en avaient précédemment tué sept.

L'abattage des animaux a suscité la controverse, plusieurs amateurs du parc estimant que le geste était évitable.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !